Une larme de tendresse

                                   A celle qui m´ai aimé, et auquel je n´ai pu rendre le sourire.

                                                                                                          MK.

                                                               Je te demande pardon de n´avoir

                                                               Pu lire dans tes yeux ce sourire

                                                               Enjoué et rare qui aurait comblé

                                                               Ma joie et offert à cœur esseulé

                                                               Cette caresse fraîche et belle

                                                               Qui au vent s´éparpilla sans appel.

                                                               Regrets. Amertume. Et combien

                                                               J´aurai serré ton cœur au mien !

                                                                                             Musengeshi Katata