Incroyable mais vrai

Le congo trahi, conduit dans la mésentente et la guerre civile par un imposteur rwandais!

Un escroc de basse oeuvre, de son nom véritable Hypolite Kanambé Kazemberembe alias « Joseph Kabila ». Cette histoire de fils adopté nous avait toujours paru suspecte, autant qu´une main criminelle, quasi vouée à la perdition du peuple congolais dans la gestion de ses intérêts. Ceci ne fait compliment ni à tous ceux qui s´était laissé volontairement ou non tourner en bourrique, autant qu´elle met les journalistes et médias congolais en très mauvaise posture de jugement et d´objectivité.

La grande question qu´on se pose est dès lors : pourquoi ?

Oui, quelles furent les raison intentionnelles profondes de cette escroquerie constitutionnelle ? Si celle-ci, comme nous le pensons avait le but de cacher d´une part les massacres rwandais des actuelles autorités tutsis gouvernantes, surtout devant une Mary Robinson implacable. Placer un cheval de Troie qui minerait tous les efforts économiques du Congo à la l´union et à la prospérité ; en fait l´affaiblir ridiculement par des troubles, des guerres inutiles et sans issues qui lui ont coûté jusqu´à ce jour 3,5 millions de vies humaines, tout en le pillant honteusement ? Dieu, cette ignoble et perverse entreprise ! Et pour cet homme et tous ceux qui ont participé à cette mystification criminelle, je réclame la corde au nom de morts innocents et injustement sacrifiés.

Quand à ceux qui ont l´habitude de suivre, de chanter, et de se laisser corrompre par des intérêts qui visiblement, en 8 ans de kabilisme, n´ont apporté que crimes, guerres, faux et faussetés ayant coûté au peuple congolais une fortune en vies humaines, en bien être social et en avenir, je leur recommande de chercher rapidement à retrouver leur raison et leur loyauté envers ce pays qui est le leur et celui de leurs enfants. S´ils n´ont pas encore compris ce dont il se sont rendus complice, il est grand temps de réparer les dégâts et de démettre ce petit maquisard tanzanien de ses fonctions et de lui refuser tout droit de se présenter aux élections ; ce ne serait que justice. Justice pour nos morts, mais aussi justice pour notre avenir et notre souveraineté. Sinon on en viendrait réellement à se poser des questions sur l´intelligence et le bon sens du peuple congolais.

Musengeshi Katata

Muntu wa Bantu, Bantu wa Muntu

t_kanambehyppolite21

munkodinkonko@aol.com

Pour les intéressés et amateurs d´informations objectives, voir http://www.afriquechos.ch/article.php3?id_article=1154