Quand l´imposteur du Congo sera-t-il enfin chassé du pouvoir ?

L´imposteur Hyppolite Kanambé face à la vérité


La réalité en RDCongo dépasse la fiction. Pour sortir le pays de cette fiction ou de cette réalité cauchemardesque, nous pensons qu’il est absolument nécessaire de faire intervenir les méthodes scientifiques pour éclaircir le flou artistique qui entoure la vraie identité Joseph Kabila ou Hyppolite Kanambe : Sa filiation à Laurent Désiré Kabila et à Maman Sifa est douteuse ; Son parcours scolaire n’est pas convaincant, il aurait étudié dans un lycée français à Dar-ES-Alaam, alors qu’en 1996 à l’entrée de l’AFDL, il savait à peine dire bonjour en français; Sa Licence en droit à l’université de Washington est certainement un faux; Il a été engagé dans l’armée régulière Tanzanienne alors qu’il se dit Congolais; Est-il musulmane, protestante ou catholique ? Joseph Kabila conteste sa propre paternité sur la fille de mademoiselle Abidje Ngaba, alors que sa paternité sur la fille de mademoiselle Olive Lembe lui est contestée par son meilleur ami Eric Lenge.

Heureusement pour nous, la science fournit une belle brochète de moyens techniques qui permettent de donner des réponses à toutes ces questions. Nous pensons peut-être que Joseph Kabila a perdu la mémoire; Dans ce cas, il doit se réjouir de l’opportunité qu’offre la science pour l’aider à retrouver son passé et sortir le pays de ce débat. Tout un pays est complètement paralysé à cause d’un seul individu au passé flou !

En ce qui concerne sa filiation et celle de sa jumelle à Laurent Désiré Kabila et à la Maman Sifa, ainsi que sa paternité sur deux fillettes, une simple analyse de l’ADN est suffisante. Le coût de cet examen pour une famille (Le père, la mère et y compris l’enfant) ne dépasse généralement pas les 400 dollars américains, le trésor public Congolais peut facilement libérer ce montant avec le peu de moyen dont il dispose, en suivant strictement la fameuse chaîne des dépenses. Références :
http://www.preuvepaternite.com, http://www.paternite.com/fag.html,   
http://www.librogra.net/modules/news/makepdf.php?storyid=402,
http://www.dna-diagnosis.com/fr/test_de_paternite/commande.php

Quant à l’authenticité de tous les documents fournis par Joseph Kabila : l’acte de naissance, le certificat de baptême, l’attestation de célibat, sa lettre de demande de sa propre démission de l’armée envoyée à lui-même et sa lettre d’acceptation de sa propre démission de l’armée envoyée à lui-même, toutes les deux supposée antidatées, … Les papiers et l’ancre utilisés pour confectionner ces documents peuvent facilement être datés au carbone 14, cette méthode( Désintégration des atomes de Carbone14 en atomes de Carbone12) n’étant pas sûre à 100%, des tests supplémentaires seront nécessaires : La dendrochronologie, la thermoluminescence et l’électromagnétisme. Le coût total de ces différents tests est inférieur à
2000 dollars américains. Références : http://carbon14.univ-lyon1.fr/pretrait.htm,
http://svt.ac-bordereaux.fr/res-local/a-voir/expos/en_33/MUSEUM/commun/chrono/chrono.htm,
   http://www.archeostage.com/travaux%20et%20recherches%20connexes.htm

Toutes les autorités Administratives(Gouvernorat de la Ville de Kinshasa, Commission Electorale Indépendante), Judiciaires(Cour Suprême de la Justice) et Religieuses(Eglise Catholique et Protestante) qui ont en leur possession les documents fournis par Joseph Kabila, doivent faire recours à ces techniques afin de mettre un terme aux doutes légitimes d’une bonne partie de la population congolaise sur la sincérité de leur président de la République candidat à sa propre succession.

Depuis l’intrusion du Major Eric Lenge dans le débat politique, nous avons constaté un vent de panique et d’agitation dans le chef de Joseph Kabila et de son entourage. Cet ancien ami et confident de Joseph Kabila est le seul détracteur qui lui donne des cauchemars.

Pourquoi Eric Lenge a t-il choisit ce moment pour sortir de son silence? Pourquoi n’y a t-il pas eu de mandat d’arrêt international contre ce présumé putschiste? Pourquoi Eric Lenge s’oppose t-il au mariage de Joseph Kabila et de Mlle Olive Lembe?  C’est à cause de toutes ces questions que nous avons décidé de passer la lettre d’Eric Lenge à la loupe. Ca va se savoir.

Destin croisé des deux criminels: un taximan et un contrebandier de carburant (Kadafi). Le Major Eric Lenge fut un activiste Katangais de la branche la plus dure et extrémiste et xénophobe anti- Kasaïens de l’UFERI, parti politique du feu Jean de Dieu Kung-a-Karl I Bond et du sinistre Gabriel Kyungu Kumwanza ancien Gouverneur de la province du Katanga, planificateur de l’épuration ethnique des Kasaïens du Katanga. C’est sous l’aile du génocidaire Kyungu Kumwanza que l’enfant de rue Eric Lenge a commencé son parcours criminel. Pour survivre, Eric Lenge faisait des trafics de toutes sortes et s’était spécialisé dans la contrebande de carburant « Kadafi ». Il intègre l’armée de l’ADFL et devint très vite le bras droit, ami et confident de Joseph Kabila. Certains disent que les deux amis étaient liés comme des jumeaux.

Pour mémoire, nous rappelons que le génocide des Kasaïens au Katanga avait fait près de 200.000 morts dans indifférence totale entre 1992 et 1994. Nous constatons avec amertume que le génocidaire Gabriel Kyungu Kumwanza n’a jamais répondu de ses actes ni devant la justice nationale, ni devant la justice internationale. Protégé par les pouvoirs dictatoriaux successifs et la maffia occidentale qui pille les richesses minières du Katanga, ce monsieur a pignon sur rue et continue dans toute impunité à
distiller dans l’opinion sa haine contre ses propres compatriotes Kasaïens du Katanga. Monsieur Gabriel Kyungu est un prototype de la prostitution politique en Afrique. Pour la petite histoire, n’ayant pas été choisi comme Gouverneur du Katanga par Kabila, Gabriel Kyungu avait fait une déclaration publique à Lubumbashi contre Joseph Kabila, le qualifiant d’imposteur Rwandais; Curieusement aujourd’hui, après avoir été corrompu par le même Rwandais, il a changé d’avis ; Et, il va jusqu’à menacer de faire une sécession du Katanga si jamais les Congolais refusent de croire que la main qui le nourrit est un Katangais de souche comme lui. Quelle honte!

Brièvement, Joseph Kabila est né à Hewa Bora, une entité administrative inexistante en RDCongo ; De son vrai nom Hyppolite Kanambe, cet homme n’est plus à présenter. Il est le seul vrai bénéficiaire de la mort violente de son propre père adoptif Laurent Désiré Kabila. Hyppolite Kanambe alias Joseph Kabila a grandi en Tanzanie où il était taximan et tenancier d’un café-bar de son père adoptif à Dar Es-salaam. En 1994, son oncle maternel James Kabarebe l’actuel chef d’Etat Major général de l’armée Rwandaise l’avait recruté dans l’Armée Patriotique Rwandaise où il devint garde du corps du Général Paul Kagame. A l’entrée de l’armée rebelle de l’AFDL en RDCongo en 1996, Joseph Kabila se distingua dans le nettoyage des camps des réfugiés Hutus Rwandais à l’Est de la RDCongo ; Cette macabre promenade a fait plus de 200.000 morts. Tout le parcours des troupes de l’AFDL dirigées par Joseph Kabila « commandant Hyppo », est jalonné des cadavres enterrés dans des fosses communes. L’estimation du nombre total des victimes innocentes tombées sous les balles des hommes de Joseph Kabila est d’environ 500.000 morts de 1996 à 1998. Pour ceux qui ont des doutes, les rapports d’enquêtes de Monsieur Roberto Garreton, Monsieur Aldo Ajello, Madame Emma Bonino, Monsieur Christopher Harland et des ONGs de droit de l’hommes sont disponibles à l’ONU et l’Union européenne.

Qui se ressemblent, finissent toujours par s’assembler, dit-on. Les parcours chaotiques de ces deux jeunes hommes sont très convergents, c’est un vrai signe du destin pour les superstitieux. Ces deux criminels de sang froid ont un goût immodéré pour les conquêtes féminines, les jeux vidéo (Nintendo et Game boy) et la moto. Sans aucune formation scolaire, ils ont une grande capacité d’écoute et d’assimilation des langues; Sur ce point, nous félicitons particulièrement le professeur Théophile Mbemba, l’actuel Ministre de l’Intérieur qui leur a dispensé avec abnégation le cours de français. Nous sommes étonnés de voir en si peu de temps leur progrès dans la locution, l’écriture et la compréhension du français. Ils sont tous les deux Licenciés en  droit et en diplomatie de l’Université de Washington. Sans blague.

Les deux amis sont des pères irresponsables ; Le cas de Joseph Kabila est le plus connu. Nous vous rappelons que Joseph Kabila refuse de reconnaître sa paternité dans l’affaire qui l’oppose à Mlle Abidje Ngaba, la mère de sa fille. Cette mère est en prison depuis plus de 10 mois sur ordre personnel de Joseph Kabila. Comment un homme incapable d’assumer sa paternité, peut-il poser sa candidature à la présidence de la République pour devenir le Père de toute une Nation ??

Le coup d’Etat manqué  Le Major Eric Lenge déclare que le fameux coup d’Etat du 11 juin 1994 a été planifié par Joseph Kabila lui-même et Katumba Mwanke. Etant donné qu’il était son ami fidèle et membre de sa première ceinture de sécurité, Eric Lenge fixe l’opinion et déclare que s’il voulait vraiment faire un coup d’Etat, il aurait réglé le problème autrement par l’assassinat de son chef. Les Congolais ont vu Eric Lenge se promener dans les rues de la capitale pendant trois jours sans être appréhendé par la police, ni par l’armée et encore moins par l’omniprésente garde présidentielle(GSSP). Tous les putschistes arrêtés par la police et détenus à Kin-Mazière chez le redoutable Commandant Raüs, se sont tous volatilisés comme par enchantement. De qui se moque t-on ?

Jamais deux sans trois. L’histoire de 32 faux mercenaires étrangers est une autre mascarade de mauvais goût, orchestrée par la bande à Joseph Kabila. Cette affaire ternie encore un  peu plus l’image déjà écornée du gouvernement de notre pays. Nous ne savons pas jusqu’où l’entourage de Joseph Kabila composé des vrais fils et filles de ce pays, va-il descendre
dans les abîmes du déshonneur et de la trahison pour défendre un individu qu’il ne connaît pas.

Le Major Eric Lenge fait mouche : depuis les révélations fracassantes du comparse du président, le mariage de Joseph Kabila et de Mlle Olive Lembe prévu pour le samedi 04 juin 2006 fut reporté sans explication officielle. La datte du 10 juin 2006 a été annulée. La date du 17 juin est avancée du bout des lèvres, mais tout porte-à croire que cette date n’est pas sûre. Tout ce spectacle montre à suffisance que le pays est entre les mains d’individus incompétents, dont l’amateurisme éhonté dépasse les limites du supportable; Une datte de mariage ne se modifie pas si facilement à quelques jours seulement de la célébration, sauf pour une raison majeure. Ici, il s’agit du mariage d’un Président en exercice avec ce que cela suppose en terme protocolaire surtout pour les invités : Têtes couronnées, chefs d’Etats et autres VIP!!

L’entourage de Joseph Kabila a d’abord annoncé que le mariage sera célébré à l’Eglise Catholique, et puis à l’Eglise protestante, en suite au palais de la nation lors d’un culte œcuménique. Tout ça fait un tout petit peu désordre. Cette manière de naviguer à vue ne se limite malheureusement pas qu’aux affaires privées de Joseph Kabila, cet individu nous a embarqués dans cette galère depuis que la maffia occidentale lui a confié les commandes de l’appareil de l’Etat.

Le Major Eric Lenge confirme que le vrai nom de Joseph Kabila est Hyppolite Kanambe et qu’il est Musulman comme son père adoptif LD Kabila. Cette révélation pose un problème sérieux pour le mariage de Joseph Kabila, car il doit produire une carte de baptême originale avant que le Cardinal Etsou et Mgr Mirini ne puissent accepter de célébrer ce mariage. Une source proche de la Présidence nous a informés que Joseph Kabila a reporté son mariage faute d’avoir une carte de baptême originale et qu’il envisage de faire un faux duplicata. L’équation devient très compliquée du fait qu’il n’a en réalité jamais été baptisé. Etant Musulman, nous pensons qu’il n’est pas évident pour lui d’apprendre en si peu de temps les prières chrétiennes et d’oublier les Surates du Coran qui ont bercé son enfance.

Admettons qu’il soit vraiment le fils biologique du  Musulman Laurent Désiré Kabila ; Dans cas, il ne pouvait logiquement pas faire baptiser son fils chez les Catholiques. Nous savons aussi que le compagnon de lutte de L.D Kabila, Monsieur Kanambe, le vrai père biologique d’Hyppolite Kanambe alias Joseph Kabila, était aussi un Musulman comme son ami; Nous pouvons conclure que Joseph Kabila ne peut absolument pas détenir une carte de baptême catholique ou protestant, puisqu’il est né dans un maquis où il n’y avait aucune Eglise Catholique ni protestante à la ronde.

Joseph Kabila est prisonnier de ses propres mensonges. Dans sa lettre assassine, Eric Lenge nous révèle que Joseph Kabila est déjà marié civilement avec Madame Luttegarde Kigeri à Kigali le 02 juillet 1995 et qu’il est le père d’un fils de 11 ans. Etant marié civilement, Hyppolite Kanambe alias Joseph Kabila doit logiquement produire une attestation de divorce originale. S’il veut prouver qu’il n’est pas déjà
marié à Kigali, il doit produire un certificat de célibat. Mais, il se pose un très grand problème pour lui, en effet depuis qu’il est au pouvoir, Joseph Kabila mobilise des moyens énormes pour effacer toutes ses traces dans tous les pays où il a vécu ; Nous en avons fait l’expérience en allant enquêter sur son passé au Rwanda, Tanzanie et Ouganda. Hyppolite Kanambe n’existe plus dans les archives de l’administration de ces trois pays. Le nom de Joseph Kabila n’apparaît aussi nulle part dans les archives de l’administration de ce trois pays.

Voilà comment la RDCongo pays de nos ancêtres accepte de mettre à sa tête un jeune homme de 35 ans qui n’existe officiellement que depuis 1996, date du début de la rébellion de l’AFDL. Admettons que les révélations du Major Eric Lenge soient faussent, comment alors vérifier toutes ses affirmations s’il n’y a plus aucune trace d’Hyppolite Kanambe, ni à contrario de Joseph Kabila dans tous les pays où il est supposé avoir vécu ?

Affaire de cœur ou tourner manège ?  Monsieur Eric Lenge surenchérie en révélant que Mademoiselle Olive Lembe fut sa copine avant que Joseph Kabila ne la lui ravisse ; Et, il ne s’arrête pas en si bon chemin, il va jusqu’à mettre en doute la paternité de Joseph Kabila sur la fille de Mlle Olive Lembe. Il propose qu’un test ADN soit fait pour départager les deux prétendus pères.

Ici, la matière étant très sentimentale, nous allons commenter avec beaucoup de réserves. En effet, Eric Lenge avoue qu’il est jaloux de voir Joseph Kabila jeter son dévolu sur la belle Olive Lembe la fille qu’il aimait jadis, avant que son patron n’use de son pouvoir. Le fait de reconnaître sa jalousie enlève tout crédit d’objectivité aux dires d’Eric Lenge; Mais, plusieurs personnes affirment avoir reconnu Eric Lenge à Bruxelles pendant la première semaine des vacances de pâques de cette année 2006 et à Londres pendant la deuxième semaine. Coïncidence ou pas, Mademoiselle Olive Lembe était aussi à Bruxelles et à Londres exactement pendant la même période, officiellement pour faire ses emplettes avant son mariage en compagnie de sa fille et de sa mère.

Il nous revient de Bruxelles et de Londres que cette coïncidence fait les choux gras des mauvaises langues qui n’hésitent pas à imaginer des roses sécrètes entre les deux anciens amoureux. Nous condamnons et dénonçons avec fermeté cette atteinte à l’intimité des individus même s’ils sont nos adversaires politiques. La polémique doit s’arrêter là.

Un président protégé par des étrangers !  Dans sa lettre, Eric Lenge affirme qu’il était le seul Congolais parmi 50 Zimbabwéens qui composaient la première ceinture de sécurité rapprochée de Joseph Kabila. Cette information vient confirmer les révélations faites déjà en 2004 par des Journalistes Anglais.

Dans l’hypothèse où Joseph Kabila serait un vrai Congolais de souche, fils biologique de LD Kabila et de Maman Sifa, il nous paraît complètement absurde qu’un digne fils d’un pays puisse confier sa sécurité personnelle entre les mains des étrangers.
La deuxième hypothèse, et nous croyons que c’est la bonne : Etant lui-même étranger et se sentant en insécurité parmi les vrais Congolais, Joseph Kabila n’avait d’autre choix que de  confier sa sécurité aux étrangers comme lui. Cette histoire des gardes du corps Zimbabwéens vient renforcer nos doutes sur les vraies origines de Joseph Kabila à tel point que nos doutes sont devenus des certitudes. Joseph Kabila n’est pas Congolais, c’est une évidence. Il ne lui reste plus qu’à accepter un test
d’ADN pour prouver sa filiation avec Laurent Désiré Kabila et Maman Sifa. Ce sera aussi l’occasion pour Eric Lenge de dissiper ses doutes sur la paternité de Joseph Kabila sur la fille de Mademoiselle Olive Lembe. Mais hélas, Eric Lembe nous assure que son ancien patron n’admettra jamais de faire un test d’ADN même sous la torture !

La question qui nous a hantés pendant quelque temps fut celle de savoir la raison pour laquelle Joseph Kabila a fait le choix d’une garde rapprochée composée des Zimbabwéens alors qu’il pouvait logiquement engager de Tanzaniens, des Rwandais ou des Ougandais pour avoir vécu dans ces pays. Nous savons que le Président de Zimbabwe Robert Mugabe était un ami de Laurent Désiré Kabila; Renseignement pris, nous savons aujourd’hui que c’est Robert Mugabe qui a organisé le voyage macabre de la dépouille mortelle de LD Kabila de Kinshasa à Harare via Lubumbashi où Joseph Kabila devait monter dans l’avion mortuaire.

Nous pensons qu’Eric Lenge est monté abord de cet avion à Lubumbashi en même temps que son ami Joseph Kabila. Le but du voyage fut l’ouverture du coffre-fort de Laurent Désiré Kabila, lequel nécessitait absolument une lecture des empreintes digitales du défunt. Nous savons aussi que LD Kabila ne faisait pas beaucoup de différence entre la réserve en devise de la RDCongo et sa fortune personnelle tirée de la contrebande d’or et des trafiques diverses ; Le président Robert Mugabe voulait se servir directement à la source étant donné que le gouvernement congolais devait de l’argent aux Zimbabwéens pour leur assistance militaire pendant la guerre. Ainsi après avoir empoché son dû, Robert Mugabe jura devant la dépouille de son ami qu’il garantirait la sécurité de son fils adoptif Joseph Kabila grâce aux meilleurs éléments de sa propre garde prétorienne. C’est ce pacte
de sang devant le cadavre de L.D Kabila qui explique le choix de Joseph Kabila pour les Zimbabwéens à la place des Rwandais et Tanzaniens dans sa garde rapprochée; Mais, toute fois nous devons signaler la présence d’un nombre important d’éléments
Tanzaniens et Rwandais au sein de la GSSP.

A propos de l’acide sulfurique et de l’acide chlorhydrique. Le Major Eric Lenge nous parle d’une quantité impressionnante d’acide que son ancien patron a fait commander par ses soins. Il pense que ces 200 litres d’acide sont destinés à faire dissoudre le corps de LD Kabila et de le faire disparaître à jamais pour éviter cette idée qui hante Joseph Kabila depuis que les Congolais demandent un test d’ADN pour prouver sa filiation à LD Kabila. Joseph Kabila a sûrement lu l’histoire de la mort
violente de Patrice Lumumba et de la dissolution de sa dépouille dans l’acide.

Ici, Eric Lenge ne fait qu’une supposition parce qu’il n’est pas courant qu’un chef de l’Etat puisse personnellement passer une commande de cette nature. A ce qu’on sache Joseph Kabila n’est pas chimiste, ni un fabricant de savon le Coq ou SABUNI YA MAKWAZA.

L’éventualité d’une dissolution de la dépouille de LD Kabila dans cette grande quantité d’acide est une hypothèse plausible. Nous nous rappelons que Vice-Président Yerodia Aboudouyi Ndombasi grand ami de LD Kabila s’était plaint de n’avoir pas reçu l’autorisation de Joseph Kabila pour pénétrer dans le mausolée où repose le corps embaumé de son ami lors de la commémoration du 17 janvier 2006. Bien que nous ne soyons pas ses admirateurs, LD Kabila reste un compatriote congolais et nous sommes dans l’obligation de vérifier par tous les moyens si son corps est toujours présent dans son cercueil vitré.

Joseph Kabila est un imposteur dangereux. La lettre d’Eric Lenge est d’une logique implacable et vient corroborer les thèses que nous avons toujours soutenues : Joseph Kabila est un imposteur très dangereux pour la survie de notre Nation. Certains d’entre nous se perdent en confondant la notion de congolité et la xénophobie. La congolité veut simplement dire selon notre entendement que la RDCongo doit être dirigée par les vrais congolais pour le peuple Congolais et non par des étrangers ou à partir de l’étranger pour les étrangers. L’hospitalité congolaise est légendaire, mais nous refusons le bradage de notre nationalité. Que les hommes
politiques des pays occidentaux qui viennent faire la morale aux Congolais commencent par brader leur propre nationalité en accordant leur nationalité à tous congolais qui le souhaite via leurs ambassades à Kinshasa pour nous convaincre !

La bande à Joseph Kabila prétend que c’est à cause l’Ivoirité que la Côte d’Ivoire a basculé dans la violence; Avant de dire n’importe quoi, il faut tout d’abord se rappeler que ce beau pays a du jour au lendemain sombré dans l’anarchie juste après que le Président Laurent Gbagbo ait décidé de faire un appel d’offre à la fin du contra conclu entre son pays et la firme pétrolière française Total-Elf, ce qui n’a pas fait plaisir à Jacques Chirac; Et, la suite vous la connaissez. Une rébellion fut créée de toute pièce pour renverser le Président Gbagbo, sans succès grâce à Monsieur Charles Blé Goudé, le Leader du mouvement des jeunes patriotes Ivoiriens, ce dernier est présenté par les Français comme un terroriste xénophobe. Ainsi va l’Afrique Noire.

La RDCongo doit être dirigée par un digne fils de ce pays et non par un individu qui investit d’énormes moyens  pour effacer son passé. Joseph Kabila a fait assassiner son propre père adoptif pour devenir Roi ; Il a envoyé sa propre mère biologique aux USA ; Il monnaye sa filiation à l’ancienne prisonnière Maman Sifa, celle qui se présente aujourd’hui comme l’épouse légitime de LD Kabila, alors que ce dernier ne l’avait au grand jamais présentée comme étant sa femme. Par contre, la musicienne Tshala Mwana est la seule femme avec la quelle LD Kabila s’affichait en public. En outre il y a un sérieux quiproquo, Maman Sifa a déjà un garçon qui a exactement le même âge que Joseph Kabila et sa jumelle, doit-on conclure que Maman Sifa a des Triplets? Joseph Kabila corrompt les chefs coutumiers pour s’assurer une origine Katangaise. Il n’a pas hésité pas à faire assassiner les membres de la famille de LD Kabila qui osent dire la vérité. Nous saluons au passage la mémoire de Madame Espérance Kabila, la sœur du Feu LD Kabila; Cette mère de famille fut sauvagement abattue d’une balle entre les deux yeux par son garde du corps sur ordre personnel de Joseph Kabila.

Lors de notre passage pour enquête dans les différents pays où Joseph Kabila a vécu, il nous a été rapporté que tous les amis d’enfance de Joseph Kabila en Tanzanie et au Rwanda sont près que tous morts dans des circonstances inexpliquées ou ils ont simplement disparu sans laisser des traces. Pour ceux qui se rappellent la fameuse photo de Joseph Kabila en compagnie de son collègue Taximan à Dar Es-salaam, nous avons la triste nouvelle d’annoncer son décès survenu au le 21 mars 2006, ce monsieur a été retrouvé avec une balle en peine tête; Ceci ressemble bien à une exécution commandée,  par qui ? Suivez mon regard.

La communauté internationale vient au secours de Joseph Kabila pour empêcher les Congolais de trop chercher dans le passé de leur président, en criant à la diffamation et à la xénophobie. Nous demandons à Joseph Kabila de se porter parti civil pour diffamation au près des cours et tribunaux nationaux et internationaux. Bizarrement, ce monsieur évite de faire appel à la justice de son propre pays et préfère l’intimidation, les arrestations sans jugement et le meurtre pour faire taire définitivement ces adversaires et tous ceux qui cherchent un peu trop dans ses poubelles; le pauvre journaliste Frack Ngyke est certainement l’une des victimes à cause de l’enquête qu’il menait discrètement sur le parcours criminel de l’ADFL depuis 1996 et son lot de massacre et charniers tous le long de son parcours, et sur le fameux don de Joseph Kabila en faveur des enseignements Tanzaniens au moment où les enseignants congolais étaient en grève. La vérité est très têtue.

A tous ceux qui refusent de voir les mensonges de Joseph Kabila, ils doivent savoir que la réalité dépasse parfois la fiction. Le scénario qui est mis en place pour nous maintenir dans l’esclavagisme et la colonisation mérite bien une palme d’or au festival de canne ou un Oscar à Hollywood. 


Si Laurent Désiré Kabila ressuscite d’entre les morts, nous sommes quasi certains qu’il sera à nouveau assassiné par tous les criminels et menteurs qui profitent bien de son décès. Que son âme tourmentée repose en paix. Nous réclamons justice pour son âme et pour tous les 5.000.000 des nos compatriotes massacrés par Joseph Kabila et sa bande avec la complicité de la maffia occidentale active dans le pillage à outrance de notre patrimoine minier.

La RDCongo n’est pas à vendre et Joseph Kabila doit retourner en Tanzanie ou au Rwanda pendant qu’il est encore temps. Nous ne nous laisserons pas faire et nous sommes très déterminer à aller jusqu’au sacrifice suprême pour défendre notre terre, la terre bénie de nos ancêtres. Bonne méditation. Avec nos sentiments sincères et patriotiques.

JB Labika.
Kinshasa/RDCongo

Muntu wa Bantu, Bantu wa Muntu