L´africain fuirait-il ses problèmes au lieu de chercher à les résoudre ?

Tous des faux-fuyants d´incapables confondus

« Bons chrétiens, bons crétins »  Léopold II, roi des belges et du congo belges

(31 Août 2006 19H59)

Dans l´Afrique malade d´elle-même et incapable de résoudre ses contradictions internes et externes, les gens sont tous à la recherche de caches. Certains se réfugient sous la coupe suicidaire du christianisme, et ce faisant, ils ne se rendent pas compte qu´ils s´offrent volontairement au bourreau et son historique bûcher. D´autres se réfugient sous la francafrique: leur plus cruel ennemi, et lorsqu´ils s´en rendent compte, ils sont redevenus les esclaves d´antan. D´autres quittent l´Afrique et se réfugient en Europe, hélas, ce n´est pas mieux, parce que l´eldorado est en crise de croissance économique et crise de valeurs sociales. Le racisme y croît de jour en jour dangereusement. Et ceux qui devaient relever l´Afrique, eux choisissent la confrérie, pour cacher leur incapacité et leurs échecs visibles. Les pauvres désespérés et trompés en Afrique, eux, s´abandonne au large trou béant gratuit de la misère. Un philosophes de la rue avait dit avec sarcasme : "la vie se résout à trouver un trou, à en sortir, ou à s´y cacher. Quand un être humain naît, il sort d´un trou, pour prendre son plaisir, il lui faut un trou, pour l´empêcher de nuire à la société et invoquer un meilleur comportement social, il doit aller au trou. Et pour mettre sa fortune, sa richesse à l´abri, il choisit un safe à la banque, ce qui est tout de même un trou. A sa mort, il repose au fond d´un trou. Le jour que les africains se rendront compte qu´il faut cesser de se cacher, nous aurons fait un grand pas vers notre indépendance et notre souveraineté. Car la liberté, comme la réalisation; il vaut mieux les faire que d´en subir des versions écourtées, tronquée ou impropres que les autres ou le hasard heureux ou malheureux des choses nous offriraient. La vie ou l´existence, ce n´est pas un prêt à porter, un prêt à consommer ou même un voyage à l´aveuglette, parce qu´au fond de ses définitions, de ses valeurs, elles révèlent et affirment nos rêves, nos attentes, notre conception de l´existence. Attendre ou espérer que les autres la feront pour nous est une utopie qui ne peut être qualifiée que de ...trou noir.

Musengeshi Katata.

Muntu wa bantu, Bantu wa Muntu.

munkodinkonko@aol.com