Monsieur Jan Vansevenant et son patriotisme oublieux

Vansevenant.Jan@telenet.be

Patriotisme, oui ; mais obscurantisme et ignorance illuminée : non !

Mail du 17/10/2006

Monsieur,

Je comprends que vous n'êtes pas d'accord avec ce que mr Cocriamont écrit, mais ça ne vous donne pas le droit d'insulter notre monarchie ni le peuple belge ! En agissant de la sorte vous vous rabaissez !

Il est cependant exact que les congolais ne prennent pas leur destin en main et ne font que courir derrière les "mundeles" pour régler leurs problèmes. Et ça, ce n'est pas moi qui le dis, mais ce sont les Chefs d'Etats africains des pays limitrophes, qui avec beaucoup d'amertume constatent le va et vient vers l'Europe des pseudo politiciens congolais. Et si encore ils le faisaient au profit de leur peuple et de leur pays, on accepterait ! Mais ils le font uniquement pour leur propre poche ! On a d'ailleurs pu constater lors du premier tour des élections comment, sans scrupules, ces pseudo politiciens ne faisaient que sauter d'un camp à l'autre (cfr Kamitatu) en traînant derrière eux un électorat passif qui s'adapte remarquablement aux sauts d'humeur de leurs leaders politiques (cfr Gizenga et Nzanga). Ce n'est pas ainsi que votre pays sortira du bourbier !

Je voudrais encore préciser que notre "Petite Belgique" n'a certainement pas besoin du, ni rien à envier au "Grand Congo". Notre balance commerciale avec votre pays est de quelques centièmes de pourcent tandis que le niveau de vie de nos populations se situe au" top-ten" de la planète ET CA SANS LE CONGO !

Alors, soyez un peu plus objectif quand vous impliquez notre pays et son peuple dans vos diatribes ! Ceci dit, je suis franchement désolé pour le peuple congolais qui ne mérite pas le sort qu'on (et on en grande partie = leaders politiques congolais) lui fait subir !!

JV

Réponse Musengeshi du 18/10/2006

Cher monsieur Vansevenant,

J´ai quelque peu réfléchi avant de vous répondre, non parce que votre lettre était très intelligente, mais parce que je me suis demandé ce que vous vouliez, au fait, à part étaler votre patriotisme que personne ne veut vous ôter. A moins que ce ne soit une quelconque basse et plutôt vide recherche publicitaire ? Enfin, je me suis décidé à y répondre en vous faisant, comme vous l´espériez, votre publicité personnelle. Mais je vous préviens : quand on va au feu, il y a toujours des risques de se brûler !

Mais voyons pourquoi vous pensez que je me rabaisse. Vous êtes fier de votre monarchie et du fait que vous êtes belges ; remarquez que tous les peuples de la terre sont fiers de ce qu´ils sont, il n´y a que les belges pour quitter leur territoire, aller en Afrique commettre tous les crimes possibles contre des africains dans leurs pays 80 ans durant, s´approprier des terres et des prérogatives par le crime, la violence et le violentement, et exiger de ceux qui ont subi ces atrocités de les en remercier ! Que dites-vous donc d´un tel toupet ? Bravo, les gars, continuez ? Dois-je alors juger de votre sens éthique et moral…piteux, n´est-ce pas !

Avant de vous lancer à interpeller quelqu´un qui connaît dans le détail le plus retranché non seulement les crimes de votre Léopold II, mais aussi de la complicité de tout le peuple belge, ainsi par ailleurs que de sa chrétienté, dans leurs épopées colonialistes envers l´Afrique, et particulièrement envers le Congo. Et si votre criminel roi « bâtisseur » Léopold II disait, à l´endroit de son propre peuple : « petit pays, petit esprit » tout en massacrant les congolais et en les pillant pour vous permettre aujourd´hui d´être, comme vous le dites si bien, du « top ten » des nations jouissants du plus haut niveau de vie au monde, il a commis des crimes dont vous portez aujourd´hui, pour en avoir profité, aussi la pleine responsabilité. La preuve : vous défendez ouvertement et inconditionnellement la monarchie belge !

Faire critique aux autres gouvernements de l´Afrique, et oublier cependant de lever l´écran souillé de sang des autres qui saute devant vos yeux, comment appelle-t-on cela ? Ah vous en appelez à l´objectivité tout en n´étant pas capable de la faire pour vous-mêmes ? Typiquement occidental et belge. Mais peut-être faut-il vous rafraîchir la mémoire, car vous êtes décidément à la bonne adresse. Ou avez-vous lu le livre « Le caoutchouc rouge » ? Saviez-vous que Simon Kimbangu a été arbitrairement et injustement arrêté et condamné à la prison à perpétuité par l´administration belge en 1921, et qu´il mourut en prison à Lubumbashi en 1951 ? Que 150.000 de ses adeptes dessaisis de tous leurs biens furent déportés et moururent dans une marche inhumaine de 2000 km ? Qui donc croyez-vous a organisé avec la CIA, les traîtres du Katanga de l´assassinat de Patrice Lumumba, premier chef de gouvernement élu du Congo indépendant ? A votre place, tout en étant fier de ce que vous êtes, vous ne devriez pas le crier trop fort, en oubliant insidieusement le passé par trop salissant de votre pays ! Et de là à devenir professeur de morale politique aux africains…Et notez qu´en faisant aux autres ce que vous avaient fait subir les hollandais jusqu´en 1830 (pénible colonisation, bien sûr), on ne devient pas nécessairement des génies de la civilisation; cela va de soi, on ne répète qu´une vilaine analogie !

Pour ce qui est des sieurs Cocriamont ou même Louis Michel, ne vous formalisez pas de ce qu´ils disent ou complotent ; nous avons déjà compris ce qui se passe. Ces messieurs sont aux abois, car en Europe, ou plutôt en occident de la crise économique où votre pays si riche et si heureux est déjà endetté jusqu´à 95% de son PIB, le cannibalisme économique a déjà commencé. Et si vous voyez ces messieurs se débattre comme des enragés, conspirer et corrompre les congolais à qui mieux mieux, c´est que contrairement à vous ils voient venir la fin des haricots. Car sans garder la mainmise sur les matières premières du Congo, ce petit pays perdrait ses atouts en Europe où son petit poids ne pèse pas du tout. Par ailleurs, en période économique de concurrence effrénée, comment tourneront les usines belges ? Il n´y a que vous qui semblez bien naïf et illuminé heureux ! La chine et l´Inde, eux ne dorment pas, monsieur Jan Vansevenant. Regardez donc votre chômage, votre endettement et votre pauvre croissance ; si vous ne savez pas conclure…vous êtes une petite quantité intellectuelle, comme le prévoyait votre roi bâtisseur, hélas.

Pour les pseudo politiciens africains, ou même congolais, je vous donne raison : ils sont loin de répondre aux exigences de leurs tâches ; et à bien y regarder, c´est pire que du cafouillage car ils se laissent tous chosifier comme des moutons. Les uns se laissent corrompre, jacassent et se débattent dans l´incapacité ; les autres, ceux de l´extérieur, feraient mieux de s´industrialiser, alors peut-être ils pourraient donner des leçons de savoir faire aux congolais. Parce que crier comme des muezzins sournois et incroyants à la solidarité et à l´union tout en intrigant avec des forces colonialistes et rapaces occidentales, on ne peut être plus cochon. Et pour citer un proverbe bien bruxellois qui me rappelle mes 5 ans de séjour en Belgique, je dirai : «Trop bon trop couillon » ; à ce petit faux jeu de l´Africanité qui ne menait nulle part, sinon à ce que les américains, les belges, les français et les anglais embusqués derrières ces faux africains se fassent les poches et appauvrissent au mieux nos femmes et nos enfants, ce petit jeu couillon, cher monsieur Jan Vansevenant, nous l´avons déjà compris. Merci tout de même d´avoir pensé aux peuples du Congo avec une générosité de cœur qui nous console un peu de la chicotte, des emprisonnements gratuits et du mépris injurieux de la colonie.

Pour ce qui est de votre pays, je vous souhaite bien de choses ; mais croyez-moi si je vous dis que sans le Congo, la Belgique que vous aimez tant ne vaut pas un penny dans les années qui vont suivre, parce que l´ouragan qui est à nos portes la balaiera. Et si je peux vous donner un conseil d´ami, cessez donc de jouer les suffisants et prenez le train qui va bientôt démarrer, et celui-ci exige de ne pas assassiner ceux qui seront demain vos futurs clients ou vos fournisseurs de matières premières indispensables à votre industrie, et c´est dire à votre bien être ; parce que c´est dans leur développement que se trouve votre avenir, pas dans leur extermination par la faim, la misère et la corruption. Ce n´est pas parce que vous êtes blancs que vous avez le droit de tromper les gens en parlant d´indépendance pour ne leur offrir que le vil néocolonialisme, ou encore de chanter liberté et démocratie comme tous les occidentaux pour, en vérité, ne leur reconnaître que la soumission et l´exclusion. De nos jours, cette inversion de Bwana ne tient plus. Et j´espère que vous ne vous réveillerez pas un jour sans autre atout que celui d´être européen, parce que dans cette marre-là, il y a plein de crocodiles. Et leurs premières victimes, ce sont ceux qui sont riches comme vous. Portez-vous donc bien, et s´il vous plait, veillez au grain, et surtout au jugement…cela va être bien dur, l´avenir, sans le Congo de Papa. Car sans nos diamants, croyez-vous qu´Anvers serait si riche ? Mais il est naturellement hors de question que notre uranium serve aux américains pour atomiser les japonais comme cela a été le cas. Fini et bien fini, cette époque ; c´est cela l´Afrique de demain, monsieur Vansevenant, que vous le vouliez ou non. Diatribe, dites-vous ? Admettez cependant qu´elle est fondée, et lue dans le monde entier, parce qu´elle en vaut la peine, après vos méfaits ! Mais peut-être ne connaissez-vous même pas votre propre histoire…ce site est naturellement entièrement à votre service; prenez votre temps, il a un charme fou !

Musengeshi Katata

Muntu wa Bantu, Bantu wa Muntu

munkodinkonko@aol.com