Kanambé alias Kabila cherche t-il à fuir le débat télévisé face à Jean Pierre Bemba ?

Un débat fort attendu parce qu´ouvrant sur la victoire Bemba ?

Dans la nuit de lundi 23 octobre 2006 à mardi 24 octobre 2006, des prisonniers, tous militaires, se sont évadés de la prison centrale de Kinshasa. De source pénitentiaire, il n’y a pas eu effraction, ni violence entre les gardiens de prison et leurs hôtes. Un gardien de prison qui a requis l’anonymat raconte que ce sont des soldats de la garde présidentielle la GSSP qui seraient auteurs de cette évasion. Ils avaient inverti les alentours de la prison depuis lundi vers 6 heures du matin. 

Les prisonniers libérés ont été triés sur le volet, certains furent condamnés dans le procès expéditif de l’assassinat de Laurent Désiré Kabila. De source pénitentiaire, le colonel Eddy Kapend le présumé commanditaire de l’assassinat de LD Kabila figure parmi les évadés, cette information a très vite été démentie par le commandant de la Police et le gouverneur de la Ville de Kinshasa, sans autre précision.

La psychose gagne petit à petit les esprits ; Et, les spécialistes de la politique congolaise trouvent cette affaire très rocambolesque et n’hésitent pas à faire un lien avec le débat télévisé de ce jeudi 26 octobre 2006 qui opposera le président sortant Joseph Kabila et son challenger le vice-président Jean Pierre Bemba, avant l’élection présidentielle du dimanche 29 octobre 2006. Réputé moins instruit par rapport à son rival, Le premier est suspecté de chercher éperdument tous les prétextes sécuritaires non fondés afin de fuir ce face à face historique qui risque d’être fatal pour son image.

La question que tous les Congolais se posent est celle de savoir si le camp de Joseph Kabila peut prendre le risquer de laisser son chef sur le terrain du débat politique en direct, terrain de prédilection de Jean Pierre Bemba ?  Dernièrement, des Congolais ont fait circuler un message sur Internet mettant en cause le salaire exorbitant de leur président 450.000 dollars américains net par mois, un vrai record mondial ; Les auteurs de ce message ont conclu après une démonstration mathématique que le QI présidentiel est inversement proportionnel au salaire présidentiel.

Dans ces conditions, le camp de Joseph Kabila a plutôt intérêt à prendre le risque de laisser Joseph Kabila faire preuve de son degré de compétence en tant que présumé diplômé de droit et licencié en relation internationale de « l’Université de Washington », diplôme certifié par la Secrétaire d’Etat américain Condoleeza Rice, et de démontrer son aptitude intellectuelle à comprendre les dossiers complexes qui touchent tous les domaines de l’Etat congolais.

Ce débat doit absolument avoir lieu, la Monuc et l’Eufor doivent rassurer tout le monde. Toute la presse internationale est présente à Kinshasa, et notre envoyé spécial fait état d’une effervescence indescriptible autour de cet événement historique dans le monde des médias congolais. Nous sommes sur notre faim. Affaire à suivre.

Jackson Wilson

Journaliste Indépendant

Washington DC          

Lu pour vous

Anja Vanduysen

Forum Réalisance