Commentaire d´un commentaire sur Afrikara sur l´article : Elections africaines sous contrôle occidental : Une nouvelle forme de colonisation ? 

Cette ferveur de l´aliénation aveuglée et sourde !

(12 Décembre 2006 19H32)

Cher Valery, à mon avis vous auriez mieux fait de ne pas vouloir nous étaler votre méconnaissance de l´histoire, de l´économie…et votre manque de logique patriotique. A vous entendre, les deux managers français qui ont donné de l´aide humanitaire en Côte d´Ivoire quitte à empoisonner tout Abidjan avaient le droit de le faire ? Ou encore l´aide occidentale qui consiste, comme en Jamaïque, au Ghana, au Sénégal, oui, presque partout en Afrique et en Haïti, à octroyer, avec la compromission du FMI et de la Banque mondiale des aides surfaites obligeant les pays receveurs à laisser déverser sur leurs territoires les excédents agroindustriels de lait, de sucre, maïs, huile, poulets et poissons surgelés occidentaux à des prix de dumping largement subventionnés par l´Union Européenne notamment, ce qui avait pour conséquence de détruire l´élevage et l´agriculture dans ces pays. A votre avis tout cela serait normal ? Il faut se demander si votre français est réfléchi et pensant ou vous l´avez acquis en dormant. Et je me retiens encore d´être méchant. Vous ne semblez ni comprendre l´économie, ni avoir une quelconque notion de monétarité et d´économie nationale. Parce que si vous vous demandez : pourquoi les pays occidentaux n´ont, pour s´industrialiser, reçu l´aide de personne si ce n´est l´esclavage et la colonisation, vous arriverez à une frappante vérité. Par ailleurs, la Chine ou l´Inde qui se développent aujourd´hui ne font usage d´aide, pourquoi ? Parce qu´elle ne mène nulle part, sinon à la dépendance, l´aliénation et à l´échec. Surtout si, sournoisement le donneur d´aide ferme ses frontières économique et commerciales aux produits industriels africains ! Aucun pays au monde ne s´est développé avec l´aide ; si vous en connaissez un citez-le. Ne confondons pas aide, subvention, financement et investissement.

L´Afrique, ne vous en déplaise, n´est pas tenu de faire cas, pour se développer de l´extérieur, encore moins de s´en formaliser. C´est ce qu´on vous a mis dans la tête par l´aliénation qui s´exprime dans ce sens de complexé et de dominé désorienté. C´est le propre de ceux qui aiment rouler en voitures construites par les autres, voler dans des avions construites par les autres et qui, pour conserver leurs aises ruineuses, veulent convaincre les autres que ce comportement suicidaire est logique et bienfaisant. Utiliser les logiques et les produits des autres est plus facile, et moins douloureux et ardu que l´effort intellectuel, créatif, disciplinaire qu´on doit exercer sur soi-même pour arriver à réaliser…ses propres rêves ! Regardez donc la Chine et vous vous rendrez compte de la vérité, de comment une économie doit se comporter pour aboutir, sortir du manque. Et attirer le respect et l´admiration de ses ennemis au point que ceux-ci investissent en elle, tout en sachant qu´ils se suicident eux-mêmes !

D´après vous, cependant, nous devrions prendre pour normal que nos intellectuels manquent d´emploi au pays et viennent immigrer en Occident ? Dites-moi, vous êtes sûr d´avoir fait de bonnes études ? Ou de réfléchir logiquement de temps en temps ?

Pour ce qui est du Congo, permettez-moi une précision : son actuel président n´est pas seulement un « boucher - bâtard », mais un simple marchand d´œufs dur que les occidentaux, dans leur grande tradition méprisante pour l´Afrique, y ont imposé. Et selon toute vraisemblance, il raisonnerait comme vous : à côté de la plus simple des logiques. Car vous n´avez pas remarqué que ce même occident avait assassiné Patrice Lumumba pour entériner plus tard Mobutu que tout le monde acclama, et maintenant il s´agit d´imposer un rwandais marchand d´œufs durs. Si vous n´avez vraiment pas compris ce qui se passe, je ne peux pas vous aider ; c´est sans espoir. Il suffirai cependant de rester dans votre propre logique et de vous dire : quel intérêt l´occident a-t-il d´intervenir si impérieusement dans nos processus politiques ? La démocratie, ne s´apprend pas, elle se conçoit, se fait et se défait souverainement parce qu´elle est le reflet politique et institutionnel des aspirations sociohistoriques d´un peuple dans le plus profond de son idéal existentiel. Quand à l´ONU dont vous chantez si chaleureusement des louanges, où était donc cet ONU de la communauté internationale quand l´Amérique attaqua l´Irak fallacieusement ? La communauté internationale est-elle arrivée à sauver la souveraineté et l´indépendance d´un de ses membres à part entière ? Non, n´est-ce pas ! Avec un peu de jugement vous vous seriez rendu compte que cette organisation internationale mère n´a rien d´idéal ou d´objectif, et que les intérêts qui s´y jouent ne privilégient qu´un rapport de force : celui du Conseil de sécurité, et encore, l´Amérique ou Israël savant s´en passer. Le droit bien connu du plus fort. Mais comme tout le monde la sait : la loi du plus fort n´est pas toujours la meilleure, parce qu´elle rend caduque, et les rapports humains primitifs.

L´Afrique, contrairement à ce que vous pensez, a un avenir ; mais celui-ci lui est propre. Et pour qu´il soit un jour réalité, les africains doivent cesser de s´aliéner ou de se faire aliéner à loisir en croyant que l´occident est leur soleil, leur seul exutoire.

Regardez donc l´endettement occidental galopant, le chômage…cela ne fait que commencer ; est-ce l´idéal que vous réservez à vos enfants ? Si oui, eh bien ; vous manquez absolument d´imagination, parce que eux, ils cherchent déjà désespérément à sortir de leur impasse. Il n´y a que l´idiot du village et le suiviste aveugles qui en rêvent. Quand je pense que Anne-Cécile Robert fait appel à l´Afrique pour sauver l´occident ! Il faut croire qu´elle s´adresse à une autre Afrique; en tout cas, ce ne sera pas avec vous, monsieur Valéry, parce que vous ne savez rien lui apporter que de mendier à longueur de siècle et suivre les traces du maître comme un chien fidèle.

Musengeshi Katata.

Muntu wa Bantu, Bantu wa Muntu.

www.realisance.afrikblog.com