Commentaire du 03 Novembre 2007 19H53 sur Afrikara

CRIER, SE PLAINDRE NE SERT À RIEN ; Il FAUT REPOUSSER CES MAUX.

J´ai lu avec émotion le commentaire de Nzi. Tout ce qu´on peut dire à ce sujet, c´est que comme toutes les denrées ou facteurs existentiels, leur utilisation ou leur convoitise sera, en définitive, réglée par les forces concourantes de notre monde économique et géopolitique. Ceux comme les africains qui s´attardent ou négligent par leur faiblesse ou leur aliénation de défendre leurs intérêts seront irréversiblement soumis aux lois des entités dominantes. Et nous aurons beau invoquer la morale, l´éthique humaine...rien n´y fera parce que ces forces sont au dessus de ces valeurs. Evoquer le symbolisme islamiste ici est à mon avis malheureux car on doit se rappeler que ce sont les islamistes qui vendirent la plupart des esclaves aux occidentaux ! Et si on dit que tout cela est du passé, le terrorisme fondamentaliste actuel prouve que l´islam a du pain sur la planche dans ses propres rangs. Les africains ont, à ce propos (celui de l´eau notamment) leur propre symbolisme. Mais actuellement, ils ont à se débattre avec une domination occidentale qui les déroute et met toutes les valeurs à disposition. Et pour ne pas avoir compris que l´autonomie économique est la condition sine qua non de la liberté culturelle, ils se débattent dans une servitude qui leur prive des moyens fondamentaux pour défendre leur historicité et leur avenir. Faudra changer cela, sinon, tous les discours qu´on fait actuellement ne sont rien d´autre que du beau verbe. Ne l´oublions pas: personne, ni la morale, ni l´éthique, et encore moins Dieu n´a pu empêcher ni l´esclavage, ni la colonisation...ce qui veut dire que si nous voulons que quelque chose change, nous ne devons pas nous contenter de crier à tous les toits; il faut avoir le courage de s´engager activement pour le changement. Et à propos d´eau, avez-vous remarqué que les actuelles inondations en Haïti, en République Dominicaine, en Afrique faisaient des victimes et détruisaient des régions entières ? apparemment il ne manque pas d´eau ! Il faudrait peut-être penser à contrôler l´eau avec une urbanisation appropriée...pour se garder de subir de ses invasions destructives. Et sans le moins d´humour, je conseillerai à ceux qui manquent d´eau de se précipiter en Haïti, en République Dominicaine, en Afrique; bref partout où il y a inondation. Pour moi, derrière le symbolisme de la mainmise sur l´eau, il y a un symbolisme symptomatique inquiétant qui s´applique autant aux matières premières, à la pollution de l´air, à l´appauvrissement financier du tiers monde. L´Afrique doit sortir de sa naïveté et défendre ses intérêts avec plus d´énergie qu´elle ne l´a fait jusqu´aujourd´hui. Là est à mon avis la seule solution adéquate au problème. Encore faut-il qu´on le comprenne et qu´on sache y remédier rapidement. Sinon...? Eh bien; le monde est tellement peuplé de salauds sans foi ni loi...

Musengeshi Katata
Muntu wa Bantu, Bantu wa Muntu

FORUM REALISANCE