A l´occasion du 10 sommet d´Addis-Abeba

Cessez de participer à notre pillage et à nous engouffrer dans la misère et la perdition !

Chers chefs d´Etats de notre Afrique bien aimée,

Le 10 Sommet a été réuni sous le signe du développement et de l´industrialisation de notre continent. Il se déroule dans une atmosphère des plus pénible pour les peuples que vous prétendez représenter : la faim, la misère, le désordre civil et armé règne dans toute l´Afrique noire. Et lentement nous nous demandons si vous êtes réellement à la hauteur de votre tâche, et surtout de nos attentes ?

Des discours, nous en avons tellement entendu depuis notre indépendance que nos larmes ont tari ; des plans ont si souvent été énoncés depuis que vous vous rencontriez joyeusement que s´il ne tenait qu´à la parole et aux belles déclarations pour changer les choses, nous n´aurions plus aucun problème. Et l´industrialisation et le développement que vous prenez aujourd´hui en bouche ; ce développement ou cette industrialisation, il faut tout de même les préparer, en remplir les conditions techniques, financières, professionnelles…il faut les vouloir, les concevoir, les organiser tout de même ou tomberaient-ils du ciel ?

Or, soyons francs, vos efforts en la matière sont des plus dilettantes. Pire : certains d´entre vous sont de vrais destructeurs acharnés des deniers publics et des accumulations de leurs pauvres peuples tandis que d´autres se sont traîtreusement alliés à la francafrique pour piller et appauvrir sciemment les leurs. Une honte ! L´Afrique aujourd´hui est le continent le plus pauvre, celui qui, autant par la moyenne de revenu que par l´instruction, est le continent qui a fait le moins de progrès du monde ! Et vous croyez qu´on doit vous acclamer pour cela ?

Maintenant, lorsque vous prenez en bouche de parler de développement, d´industrialisation ; on se demande si vous savez de quoi vous parlez si vous n´avez ni commencé à assurer les sources d´énergie, ni à former les techniciens et les ingénieurs qui doivent la concevoir et la mettre sur pied. Et à propos de finances, vous dépensez toujours plus que vous ne possédez. Croyez-vous dans ces conditions que vous arriverez à bon port ?

Nous en avons marre de voir nos femmes et nos enfants mourir de faim et d´apathie,

Nous en avons marre de la pauvreté et de la misère que vous nous organisez,

Nous avons marre de vos dépenses irraisonnées et de votre incompétence hautement criminelle,

Nous avons marre que vous trichiez pour vous maintenir au pouvoir quand vous en êtes incapables.

Et surtout, nous en avons marre d´une élite du pouvoir qui s´allie, dans son amateurisme et sa stupidité, avec nos plus grands prédateurs pour saborder et ruiner notre existence. Maintenant, dites-nous, que pouvons-nous faire pour nous débarrasser de vous et de votre nuisance ? il est grand temps qu´une génération nouvelle d´africains avertis vienne prendre les choses en main en créant des emplois permettant à leurs populations de subvenir à leurs besoins, d´élever leurs enfants dignement et d´épargner pour permettre un véritable développement.

Voilà ce que les peuples africains ont à vous dire. Et si réellement vous les estimez et les respectez, faites vos bagages et quittez au plus tôt ces fonctions que vous exercez avec une médiocrité qui défraie la chronique de l´histoire humaine. Car nous, nous n´en pouvons plus.

Musengeshi Katata

Muntu wa Bantu, Bantu wa Muntu

Forum Réalisance