En commentaire à l´article : Ce don de Dieu pour le Congo

Cette passion aveugle…de lucidité !

« On nous avait appris à chanter les louanges de Dieu pour nous faire oublier que nous étions des hommes » P.E.Lumumba

J´ai lu, mon ami, j´ai lu ; et je m´avoue avoir été surpris par cet aveuglement plutôt surprenant pour un congolais vivant en Europe. Pourquoi ? Mais parce que je pense que le cartésianisme européen aurait eu raison ou du moins imprégné votre jugement politique. Hélas, il n´en est rien. Dommage. Parce que ce que vous avancez sur Kabila est tout à fait infantile. S´il est le don de Dieu pour le Congo, pourquoi devait-il se présenter aux élections pour être élu ? N´avez-vous pas encore compris qu´en réalité c´est le peuple qui est son Dieu à lui parce qu´il lui donne sa légitimation ?

Voyez-vous, cher ami ; nous avons connu l´époque de l´esclavage où les blancs vinrent chez nous violenter,voler nos femmes et nos enfants pour les amener aux fers travailler et subir l´inhumain sort de la servitude. Ils prétendirent que Dieu leur avait donné le droit d´agir ainsi parce qu´ils étaient blancs, de race supérieure. En 1454, le pape Nicholas V leur avait, en effet donné le droit de soumettre, d´assujettir et de prendre possession de biens, de terres et personnes des noirs. Ces droits et prétentions de droits sur une autre race n´étaient-ils pas faux, inhumains et primitifs ?

Et pour répondre à la question, connaissez-vous personnellement un Dieu qui aurait permis ou autorisé ses adeptes à commettre des crimes de droits humains aux autres ? Si vous ne savez pas répondre à la question, vous qui parlez de Dieu, lisez donc la Bible chrétienne à ce propos, parce qu´elle a servi à légitimer ou à justifier ces méfaits scandaleux envers la race noire durant 400 ans. Vous verrez que la Bible, déjà dans ses dix commandements, interdit la violence et le préjudice à tiers.

Nous avons connu l´époque de la colonisation qui nous fit avaler sa Bible tout en détruisant nos cultures et nos structures sociales, et pour revenir aux temps modernes, le terrorisme fondamentalisme musulman qui opère dans le monde en assassinant des innocents se réclame lui aussi de Dieu. Alors, cher ami, avez-vous compris que Dieu est souvent le prétexte et le repaire du criminel, du faussaire et de l´escroc ? De celui qui, le dimanche allait jouer les enfants sages et croyants à l´église mais qui, aussitôt la messe finie, se remettait à ses crimes favoris en pillant, volant et tuant les autres quitte à revenir le dimanche prochain jouer le saint ?

Ceci pour vous dire, cher ami, que le genre de cécité que vous affichez est non seulement dangereux pour le sain jugement et la raison, il est aussi indécent parce qu´il place l´aveugle et primitive passion au dessus de la plus fière et la plus importante vertu humaine : la raison critique. Je sais, elle ne tombe pas du ciel, elle; il faut se donner la peine de l´acquérir. Et l´entretenir et l´assumer constamment afin qu´elle reste vraie et objective.

J´ai personnellement connu l´époque où tout le Congo chantait et dansait sous la coupe du Mobutisme, et je dois vous dire que jadis déjà des hommes comme vous prétendaient exactement ce que vous dites aujourd´hui. Pour ma part je considère que Kabila a été élu par le peuple congolais afin de promouvoir et de veiller sur ses intérêts avec doigté et justesse. Sera-t-il capable, à la hauteur de cette lourde tâche ? Je ne le sais pas, nul ne le sait. Si le peuple fait ses comptes et estime qu´il a répondu à ses attentes, il sera réélu ; mais si ce n´est pas le cas, il sera tout simplement remercié comme le prévoit la constitution congolaise. Vouloir faire de Kabila un Dieu du peuple congolais aujourd´hui ou demain est de la pure des primitivités. Le seul Dieu au Congo, c´est le peuple congolais qui l´a mis en service et peut lui retirer sa légitimation s´il ne satisfait pas à ses conditions.

Je comprends qu´à défaut de culture politique et philosophique, et même vivant en occident, on en vient à confondre celui qui organise et défend par procuration les intérêts d´une Nation, du Peuple qui est le propriétaire légal et historique du Droit et de la Légitimité politique.

Il est tout de même surprenant de voir à quel point, et malgré le bon français et le milieu culturel cultivé dans lequel vous vivez actuellement, vous ne savez vraisemblablement pas encore distinguer ceci de cela. Et on dit que les africains qui vivent en Europe sont plus avertis ? Vraisemblablement cela ne s´applique pas à tous. Hem…gardons, si vous le voulez bien, une saine et raisonnable distance dans nos jugements. Si Kabila vous a dit qu´il était un Dieu, allez lui dire qu´il y a plus Dieu que lui, notamment le Peuple Congolais. Et s´il l´oublie, il apprendra bien vite qu´il n´est rien d´autre qu´un simple citoyen de ce pays. Ah, à propos, comment a donc fini Mobutu ? Il a été limogé, n´est-ce pas ; lui aussi se prenait pour un Dieu. L´Afrique, décidément…est pleine d´illuminés. Espérons que l´avenir nous gardera de leurs gras méfaits. Sinon, oh mon Dieu; pitié pour notre avenir...!

Musengeshi Katata

Muntu wa Bantu, Bantu wa Muntu

Forum Réalisance