Un grand documentaire élucidant sur les traces sociales et internationales de la monnaie. Le régisseur Erwin Wagenhofers, bien connu par le documentaire « We feet the world – Essen » global, a voulu donner, dans cette période trouble de crise économique et financière mondiale, au commun des mortels un film lui permettant de mieux comprendre l´usage, la portée et l´importance la monnaie pour notre société humaine. Les abus et les incongruités que ce talentueux régisseur met à jour sont époustouflant et expliquent bien certains déséquilibres indésirables de notre monde, autant que les crises qui en découlent.

 Quand la rapacité dévore le bon sens, l´éthique et la morale humaine supérieure.

 Ce système économique et financier est brutal…et bien cruel.let_make_money_

 

Où s´envolent tous les milliards que nous confions à nos banques, à nos assureurs en placement ? Comment se multiplie notre argent ? Wagenhofer s´est donné pour but de répondre à ces questions en jetant un coup d´œil dans les canaux et réseaux de notre système financier international. En passant du centre financier mondial londonien, il fait un voyage d´investigation à travers le continent africain, l´Inde, revient dans les montagnes suisses pour aboutir à la Costa Del Sol.  

Partout dans le monde des hommes aux seyants costumes travaillent à la croissance du capital. Les employeurs sont des institutions monétaires de banques et s´assurances, c´est à dire, en somme, nous-mêmes. Mais que notre argent ne sert pas à augmenter le bien-être humain, Wagenhofer le montre très vite dans son film. Il laisse parler des acteurs assis aux commandes de l´industrie financière mondiale, et ceux-ci nous livrent des vues élucidant leurs fonctions. Ainsi nous éclaire un meurtrier économique comment, sur ordre de la banque Mondiale, certains pays du tiers monde sont ruinés afin de les assujettir politiquement. Dans le langage des investisseurs mondiaux, ce système de dépendance est loué sur l´appellation : « Emerging Markets »

Le gourou des investisseurs, Mark Mobius, explique dans le film que c´est pendant que le sang et les larmes désespérées des victimes jonchent encore les rues des pays économiquement lésés et mis à mal que le temps est le plus opportun aux investissements. Les spectateurs sont alors invités, par le circuit monétaire, a apprécier comment des réalités fiscales telles que « Dérégulation », « Libre commerce » signifient sur les champs de coton au Burkina Faso. Les images mettent à nu toute la perversion criminelle de cette machinerie monétaire. La cruelle ironie se termine avec un placard géant surplombant les tôles ondulées d´un Ghetto indien avec l´invitation : « Rejoignez le club des millionnaires aujourd´hui » !        

Extrait choisi de l´article de présentation de Kathleen Wächter traduit de l´allemand par Musengeshi K.

Forum Réalisance Sélection