L´enfant terrible de la religion islamique ne manque pas ces derniers temps l´occasion pour servir à l´occident chrétien une sévère leçon de morale sociale, économique et culturelle. Ce qui, en ces moments de crise économique et financière douloureuse, ne fait que d´autant mal à un occident en mal d´assurance face à des valeurs confondues ou en désuétude.

 

Ces escrocs confondus de la foi !

 

La chaîne de télévision britannique Channel Four a diffusé jeudi soir 25 décembre 2008 un message de Noël du président iranien Mahmoud Ahmadinejad, destiné à concurrencer celui de la reine Elizabeth II. « Si Jésus était vivant aujourd'hui, dit Mahmoud Ahmadinejad dans ce message, il s'opposerait aux « puissances agressives, acrimonieuses et expansionnistes »mahmoud_ahmadinejad_iran

 

Channel Four continue de soigner son image de chaîne de télévision innovante et provocatrice. Dans le but, dit-elle, de refléter toutes les opinions. Mais tout le monde a compris que la crise qui frappe de plein fouet la Grande Bretagne rendait de jour en jour les gens plus critiques et moins conservateurs qu´ils ne l´étaient avant la crise.

 

Cette année le président iranien Mahmoud Ahmadinejad succède, entre autres, à Brigitte Bardot, au pasteur Jesse Jackson et à Marge Simpson de la série télévisée américaine, pour présenter un message de Noël.

Le président iranien a expliqué que c’est parce qu’aujourd’hui on a oublié les prophètes et que les leaders détournent la religion dans leurs intérêts que la société est en crise : crise politique et morale.

 

«Si le Christ était aujourd’hui sur terre, affirma-t-il, il défendrait les peuples contre les puissances arrogantes et expansionnistes ». Une allusion à la guerre d´Irak. Ce discours, même s´il semble nouveau, il répète cependant les mêmes thèmes et affirmations que le président iranien a fait lors de son intervention à l´ONU cette année à l´ouverture de l´assemblée générale.

 

Cette année Channel Four ne diffusa pas ce programme en même temps que les traditionnels vœux de la reine Elisabeth II, à 15 heures mais bien le jour suivant jeudi.

L’ambassadeur d’Israël, comme on s´y était attendu, s’est déclaré scandalisé que la chaîne de télévision offre une telle tribune au président iranien qui avait notamment déclaré que « l’holocauste était un mythe ». Dorothy Byrne de Channel Four a cependant justifié le choix de cette diffusion par le souhait de proposer aux Britanniques un aperçu d’une vision alternative du monde.

 

Musengeshi Katata

« Muntu wa Bantu, Bantu wa Muntu »

 

Forum Réalisance