Vite, vite avant l´arrivée d´Obama créons des faits accomplis qui nous donnent un sérieux avantage aux prochaines négociations sous un président démocrate. Cette criminelle intrigue cousue de fil blanc est devenue, chaque fois qu´un candidat démocrate gagne les élections américaine, monnaie courante qu´il est inutile de se demander de si le président sortant républicain n´y a pas été de son propre consentement aux meurtres et aux exactions commises aux palestiniens cette fois-ci.

 

Avec Patrice Lumumba, c´était le même criminel scénario

 

"On nous avait appris à chanter les louanges de Dieu pour nous faire oublier que nous étions des hommes" P.E.LUMUMBA.

 

Patrice Lumumba fut assassiné la nuit du 17 au 18 janvier 1961. Les documents de la CIA ont mis à jour que le gouvernement sortant donna l´ordre à l´ambassadeur américains au Congo à l´époque de veiller à ce que ce paquet soit liquidé AVANT le 20 janvier, date de l´entrée en fonction du président John Kennedy. On craignait en effet que ce président libéral ne s´oppose catégoriquement à l´assassinat du leader congolais. 

Avec le bombardement de Gaza ce fut le même scénario. Malgré les faux empressements français, allemands, anglais et ceux de l´ONU, tout avait été mis en œuvre pour massacrer le Hamas et par la même occasion de détruire l´infrastructure civile palestinienne afin de rendre les palestiniens encore plus dépendants de l´aide et l´assistance israélienne autant que de celle de l´aide humanitaire internationale. Ceci est de nature à abrutir les palestiniens et à les détruire mentalement, les rendant ainsi incapable de penser ou faire autre chose que de lutter à se garder des tracas quotidiens des approvisionnements de survie. L´humour noir voulait qu´Israël n´ayant pas de source naturelle d´eau, elle se servait des sources palestiniennes souterraines des territoires occupés, tout en privant ou en rationnant leurs maîtres légitimes de leur propre bien !

Tout ceci établit largement la fausseté ou plutôt la complicité judéo-occidentale dans la dégradation ou l´état largement insatisfaisant de ce conflit qui semble être étrangement tiré en longueur pour empêcher les palestiniens de rentrer dans leurs droits lésés depuis 1967 par l´occupation illégale de leurs territoires. Israël argue trop sournoisement de sa sécurité, or, depuis 1967, ce pays soit disant démocrate a privé le peuple palestinien de la sienne légitime et l´a enfermé dans une prison ouverte dont les israéliens en contrôlent les entrées, les sorties, toute la vie civile. Et cela se passe devant les yeux du monde entier, de l´ONU, des puissances occidentales et de tous les présidents américains républicains. Le démocrate Obama changera-t-il les choses ? Vraisemblablement on le craint, sinon cette opération n´aurait pas été menée avec une telle choquante arrogance humanitaire…pour la terminer deux jours avant l´entrée en fonction du nouveau président.   

Tout l´occident joue un faux jeu dans cette affaire, comme lors de l´assassinat de Patrice Lumumba. Et si ceux qui croient, comme d´habitude, tromper encore une fois le monde entier avec leurs faux efforts, pensent qu´ils vont récolter des acclamations ou mériter notre respect ; ces gens se trompent bien. Tout le monde a déjà compris et se répugne de cette basse et ignoble complicité face à un peuple meurtri, humilié et préjudicié devant le monde entier. C´est la crédibilité et l´honneur de ces faussaires sournois qui perd, chaque jour qu´on entend pleurer ou souffrir un enfant palestinien, de toute considération et de la confiance de tous les gens épris de paix et de véritable démocratie. Parce qu´il est absolument incroyable qu´au 21ième siècle, des nations qui se disent civilisées puissent entériner ou tolérer une injustice aussi criante ou la prolonger pour plaire à leurs alliés juifs abusifs à souhaits. Si cela s´appelle civilisation, liberté ou démocratie de droits et de libertés…il faut être bien primitif ou borné pour nous le faire avaler ! Pourquoi ne pas gazer tous les palestiniens tant qu´on y était ? Au moins le monde entier n´entendrait plus ces cris accusateurs insupportables de femmes et d´enfants souffrant et tombant sous les balles de leurs usurpateurs terriens et bourreaux juifs.

Mais oui, on se croirait revenu à la culture demeurée de la pierre taillée, à celle de l´esclavage ou à celle du meurtre occidental des indiens d´Amérique pour leur voler leurs terres…et parler plus tard d´être démocrate et d´aimer la liberté et la défendre. Non, messieurs-dames ; nous ne sommes plus aveugles. Et nous sommes, ne vous en déplaise, au 21ième siècle ! Tout le monde le sait-il ? Il doit y avoir bien de barbares et de primitifs entre nous. Incroyable. Oui, au 21iéme siècle…honteux; absolument scandaleux ! C´est à se demander si ceux qui cautionnaient ce genres de crimes publics quelle était leur échelle de valeurs ? S´ils avaient des enfants...    

Musengeshi Katata

"Muntu wa Bantu, Bantu wa Muntu "

 

Forum Réalisance