Le 14 avril, la ministre fédérale de l´agriculture allemande Ilse Aigner a annoncé l´interdiction du maïs Mon 810 sur le territoire allemand. L´Allemagne rejoint ainsi la France, la Grèce, L´Autriche, la Hongrie et le Luxemburg au cercle des pays qui, malgré l´autorisation de l´Union Européenne accordée à ce maïs génétiquement transformé de la multinationale américaine agroalimentaire MONSANTO depuis 2005.

 

Fin d´expérimentation : retour au bon sens et à la raison

 

 

Cette décision a réjoui, naturellement tous les écologistes allemands qui craignaient, comme par le passé, que l´Allemagne ne se plie de nouveau à un envahissement génétique dans l´agriculture dont on a eu de mauvaises expériences par le passé, et dont les conséquences futures sur la nature, l´écosystème et la santé des êtres humains n´étaient pas garanties.

 

Cette tentative multinationale de s´approprier, en Afrique ou en Inde, de sortes naturelles de plantes et de graines pour les remplacer par des genres synthétiques améliorés a aussi connu un rejet catégorique au Canada après des expériences négatives et une opposition croissante de la part des fermiers producteurs de denrées naturelles qui virent leurs récoltes infectées par le pollen de ces genres artificiels.

 

En Allemagne cette décision a été facilitée par un juge qui a enlevé à des fermiers fabricants de miel leur dénomination naturelle lorsqu´on constata que les abeilles s´étaient nourries de maïs génétique transformé.

 

Actuellement les multinationales américaines se donnent bien de la peine à dominer et s´approprier les bases alimentaires du monde entier. On l´a vu avec le riz en Inde, avec l´eau en Amérique Latine, le maïs, le soya…actuellement court un projet sur le poisson. Tout cela sans apporter la moindre garantie que ces espèces artificielles resteront saines et sans suites négatives pour les être humains. Or, on se rappelle du DDT, du Contergan…Pourquoi ne pas rester par les produits naturel et mieux les protéger naturellement ?

 

Musengeshi Katata

"Muntu wa Bantu, Bantu wa Muntu"

 

Forum Réalisance