Oui, c´est vrai, Ted Edward Kennedy est mort ce mardi et le monde entier, depuis les Etats-Unis jusqu´en Afrique du Sud, en est profondément ému. Jamais dans l´histoire politique du monde un sénateur étranger n´aura été tant admiré par son infatigable lutte pour la démocratie, jamais un politicien américain n´aura été tant admiré dans le monde entier pour son engagement social et sa lutte pour la liberté humaine et le droit des gens.

 

Mr. Speaker…un grand homme politique a quitté la passerelle !

 

Pour la grande Patrie des hommes, ceux de gens de bonne foited_kennedy épris de liberté, de justice et de valeurs sociales équitables, Teddy, cette patrie sans frontière vous regrettera infiniment ; mais elle se console dans la fierté et l´honneur qu´elle a eu de connaître la grandeur et la passion avec laquelle vous vous êtes battus à ses côtés pour un meilleur monde. Infatigable vous avez œuvré sur la scène politique américaine pour l´amélioration des conditions de vie des pauvres, pour une assurance maladie nationale, contre la guerre d´Irak…mais toujours en respectant vos adversaires et l´enjeu démocratique.

L´Afrique vous doit beaucoup dans le changement de la politique américaine envers ce continent, particulièrement l´Afrique du Sud pour laquelle, avec son voyage dans ce pays jadis honteusement gouverné par l´Apartheid, et avec son projet de loi au Sénat américain en 1985, contribua activement à la fin de cette scandaleuse calamité politique, économique et raciale dont le régime s´écroula en 1994.

Oui nous regretterons ce grand combattant politique que fut Ted Edward Kennedy. Nous regretterons son style, sa foi en un monde juste et équitable, son infatigable énergie, ses efforts à chercher le meilleur compromis en politique américaine qui, comme on le sait, influe sur le monde entier. Issue d´une famille riche et établie, il n´était pas tenu de se battre pour les pauvres et les déshérités ou pour une meilleure politique sociale ; ce fut pourtant la vocation qu´il se donna et qu´il exerça avec un talent particulier durant 47 ans. Nous lui en remercions vivement. Au nom de la justice et de la liberté humaine, des droits et libertés mais aussi au nom d´une saine et paisible humanité tout court.

Reposez en paix ô bel enfant de la Patrie humaine, que Dieu dans sa grandeur et sa générosité vous offre à ses pieds le repos que méritent les meilleurs de ses enfants. L´Afrique et le monde ne vous oublieront pas de sitôt; ils se souviendront toujours de votre engagement, de votre foi et de votre inégalable noblesse pour la cause humaine.

Musengeshi Katata

« Muntu wa Bantu, Bantu wa Muntu »

 

Forum Réalisance