Commentaire sur Africultures sur l´article de Jean-Marc (dit Jeannot) Matwaki Mofelele :

Radio Okapi, la fréquence de la paix en RDC

 

Le grand problème des cultures africaines Publié par Musengeshi Katata le 10|09|2009

D´abord une culture ou un instrument d´expression culturelle comme l´est la radio, le livre, la musique, le dialogue, l´art...etc ont tous pour but d´exprimer le tourment existentiel des membres d´une culture en mettant en exergue leurs problèmes, leurs soucis, leurs attentes et même leurs ambitions.
Dans le cas de l´Afrique nous avons plusieurs cultures qui ont ceci de commun: leurs moyens de développement, par rapport aux autres cultures, sont en retard. Ce qui ne veut absolument pas dire que l´intelligence ou la qualité expressive absolue de ses membres sont aussi retardés, loin de là. Et cependant, devant le souci et le devoir de donner à l´acteur culturel africain des moyens économiques, techniques et scientifiques lui permettant d´élever et de parfaire son rendement et la qualité de ses créativités, nous devons trouver rapidement les moyens de pallier à cette carence. Ceci est le but réel et tangible du développement économique et social. Or les centres rationnels de l´expression culturelle africaine ne prennent pas compte de ce problème qui est tout de même fondamental et urgent ! Et cela d´autant mieux qu´il influe sur tous les secteurs de la vie journalière: depuis la qualité de l´eau de boisson en passant par la médecine, l´instruction, la production industrielle et imaginaire, le respect des droits et libertés. Aussi recommanderai-je à nos amis des radios et autres moyens d´expression culturelles de lever la voix et prendre ce problème à coeur en allant au fond des choses afin que ceux qui ne savent pas de quoi il s´agit apprennent que le vrai moteur d´une culture, c´est quand celle-ci sait débattre de ses problèmes et chercher des solutions communes et satisfaisantes pour la plus grande partie des membres d´une société. Nous avons à mon sens des problèmes de rationalité, de retard scientifique, de pauvreté économique et de traditions désuètes…etc comment pouvons-nous au mieux résoudre ces problèmes et donner à nos cultures et à nos enfants de meilleurs moyens d´épanouissement ? Répondre à ces questions le plus sincèrement et le plus efficacement que possible, c´est faire de la culture au plus haut niveau, à mon sens. La culture, ce n´est pas simplement danser, faire de la musique ou de l´art. C´est bien plus que cela: c´est célébrer l´existence en lui donnant les meilleurs moyens de jouissance, de créativité et d´expression.

Musengeshi Katata
"Muntu wa Bnatu, Bantu wa Muntu"


Forum Réalisance