Commentaire sur Facebook

 

L´appel d´une église aliénée au passé douteux et assujetti à l´occident…

 

"Apprenez-leur à croire, pas à raisonner…" Léopold II, Roi des belges dans son allocution aux missionnaires en partance pour le Congo belge.

 

Théologie de la libération ? Il faut voir comment on assassina Englebert Mveng. Depuis quand une église libère-t-elle un pays et de qui ? Mais, revenons, Jean, si tu le veux, à ton premier commentaire. L´église en occident chapeaute l´église africaine, or cette première avait été en occident partie active de son intellectualisation. Au 12e siècle ce fut elle qui créa les universités après s´être appropriée illicitement des résultats de scientistes islamiques qui étaient en avance incroyable sur les occidentaux. Cette église s´est battue aux côtés des intérêts royaux médiévaux dans les croisades, elle a recommandé l´esclavage des noirs par Nicolas V en 1554 après avoir accompagné les espagnoles et les portugais dans les massacres et les dépossessions des amérindiens lors des épopées conquistadoriennes aux Amériques et elle a aidé l´occident à coloniser et assujettir l´Afrique. L´église chez nous, au contraire, n´est qu´un bête instrument d´asservissement spirituel, culturel et économique à l´occident ! Si en occident les prêtres firent la bière dont la recette venait, soit dit en passant de l´Afrique, chez nous les prêtres battent et violent les filles et ne produisent rien du tout. Ni livre, ni recherches scientifiques, ni compilations de connaissances ou d´information. Et pour éviter tout amalgame, je rappelle ici que l´église catholique s´opposa à la pomme de terre en Espagne lorsqu´elle fut importée au 16e siècles du Pérou; on parla de la plante du crachat du diable...quant au vélo, lorsqu´il apparut dans la société, l´église prétendit que l´être humain était incapable d´aller plus vite que 35 km à l´heure, parce sinon sa peau allait se détacher de lui...!

Tout ceci pour vous dire, cher Jean, que même dans notre désespoir, il faut laisser l´église au village; en Afrique cette église n´est rien d´autre qu´un ramassis de parasites économiques et culturels car elle ne s´est jamais battue pour protéger nos droits ou nos libertés piétinés par l´esclavage ou la colonisation. Et ni lorsque l´administration coloniale belge condamna illégalement et non moins injustement Simon Kimbangu à la prison à vie ou lorsque Patrice Lumumba fut assassiné, cette église ne leva la main ou la voix pour s´opposer à ces crimes. Et vous croyez après tout cela qu´un ecclésiaste est aujourd´hui habileté à nous réunir ou à discuter avec nous de notre avenir ? J´en doute. J´en doute absolument. Et mes doutes sont plus que fondés.

Notre pays, nous le savons, se trouve dans le désarroi et la désorientation; mais cela ne fait pas de nous des aveugles ! Loin de là, cela doit nous obliger, aujourd´hui plus que jamais, à juger et analyser les erreurs qui ont été faites par nos parents et arrières parents, à redéfinir notre liberté contemporaine le plus sincèrement et le plus fidèlement que possible face à notre culture à restaurer rapidement, face aux structures culturelles, intellectuelles qui nous font défaut pour relever le niveau rationnel de nos sociétés, et face aux pressions extérieures négatives qui nous dévorent nos accumulations, corrompent et assassinent nos leaders fidèles et nous acculent irréversiblement à la mendicité internationale. Nous devons aussi faire face à l´impérieux devoir que nous avons de créer et produire le plus rapidement que possible les instruments et les moyens de notre propre développement. Si nous arrivons à comprendre tout cela et à le réaliser, nous aurons fait un énorme pas vers notre réhabilitation sociohistorique, économique, culturelle et politique. C´est après tout cela, la liberté. Pas les manquements d´hier ou l´assujettissement à qui que ce soit....

Musengeshi Katata
"Muntu wa Bantu, Bantu wa Muntu"

Forum Réalisance