Commentaire sur Facebook l´adage chinois proposé par Berry Muekatone :

 

"Un imbécile qui marche ira toujours plus loin que deux intellectuels assis"

 

Et si l´imbécile ne sait pas où il va, il se retrouve plus tard au fond d´un gouffre ! Les proverbes chinois sont à citer en le replaçant dans leur contexte; on les comprend mieux. Il ne faut pas croire que les gens ne travaillent pas dans les pays pauvres ou sous développés; leur grand problème est seulement que ceux qui devaient les soutenir et les conseiller dans leurs choix et leur orientation, ceux-là ne sont pas à la hauteur ! Ce problème est actuellement discuté par tous les vrais intellectuels de la race noire qui a découvert...eh oui, qu´elle avait dormi et s´était par trop laissée dominer, détruire son identité culturelle et dicter le sens de l´histoire et la place que cette race devrait occuper face à la puissante race dominante blanche.

Ce qui dicte aujourd´hui le sens de l´histoire et le niveau du bien-être d´une culture, d´un pays, c´est immanquablement la créativité et l´intelligence scientifique et technique que cette société cultive en elle ou s´octroie, parce que celles-ci procurent des moyens et des instruments de plus en plus accrus et diversifiés à ceux qui ont su les maîtriser pour produire, communiquer, informer, accumuler rapidement et s´armer avec des moyens imposants. Mais une chose est certaine autant aujourd´hui qu´hier: l´ignorance, la passivité ou la fainéantise ne mènent pas au paradis, loin de là. Seul l´intelligence, l´instruction, la formation professionnelle exigeante et un grand idéal social de réalisation active conduisent à des résultats valables et enrichissants.

Musengeshi Katata

« Muntu wa Bantu, Bantu wa Muntu »

 

Forum Réalisance