Commentaire sur Facebook sur l´article et l´invitation de Nicolas Lisiki

 

Nous en avons assez de cette bureaucratie incapable et cependant ruineuse de nos économies et de nos épargnes !

  

@Cher Dr Emmanuel T. Z: je suis surpris que vous vous abandonniez aux dire d´un Président de l´Union Africaine qui n´aucun pouvoir réel dans la gestation politique ou économique de quelque pays que ce soit ! J´espère que votre commentaire n´a pas été dicté par la compassion exercée par quelques obligations officielles ! Voyez-vous, en ce moment nos femmes et nos enfants désespèrent de jour en jour plus durement par la pauvreté, l´ignorance, le manque qui les frappent...et bientôt, avec la détérioration climatique qui nous menace tous dans le monde entier, leur sort sera encore plus malheureux. Et vous n´avez d´autre propos qu´à nous proposer des coopérations ? Ne vivons-nous pas depuis des décennies durant de la coopération dont nous savons ô combien qu´elle pouvait être cochonne, néocolonialiste, aliénante comme la francafrique, ou tellement appauvrissante qu´on en mourrait transformé en épave vivante ? Si le pouvoir de l´Union Africaine était respectable, pourquoi ne met-il pas fin à la honte du Darfour, par exemple ; pourquoi n´est-elle pas intervenue énergiquement dans le RDCongo pour protéger la paix et les population civiles pendant la guerre du Kivu ?

Je ne voudrais pas m´en prendre directement à vous, mais vous représentez à mon sens un système de fausses valeurs et de non moins faux fonctionnaires bureaucratisant l´Afrique et enfermant notre beau continent dans uns stagnation cruelle qui l´empêche autant de s´émanciper rapidement en se débarrassant de ses erreurs du passé et de ses manquements rationnels et stratégiques, pour lui permettre d´aller de l´avant. Pour vous il s´agit de cultiver, que dis-je d´augmenter le nombre de porteurs de titres universitaires incapables et engloutissant sans rien faire ni produire les accumulations des pauvres états et populations africaines ! Cela nous ruine présentement énormément et nous empêche d´aller de l´avant. Ce qu´il nous faut de sont des gens créatifs et innovateurs; des gens qui viennent instruire, conseiller, produire le progrès avec l´emploi et le revenu, et aider les leurs à vaincre tous les complexes qui leur ont valu leurs retards actuels. Pas de hauts porteurs de titres académiques parasites et écornifleurs buvant à grande goulée le sang des pauvres et se gargarisant de théorie de coopération aussi aventurières les unes que les autres pour ne pas devoir travailler et prouver ce qu´ils peuvent réellement !

Si vous ne l´avez pas encore compris...cela ne prouve que d´autant mieux que l´Afrique pensante et positive doit absolument se débarrasser de la bureaucratie néocoloniale et parasite qui ruine ses richesses sans rien faire pour elle et son avenir. Notre continent a tellement de défis à vaincre et défaire que tout retard est cruel pour les plus faibles et nécessiteux de ses nombreux enfants. Et si le progrès et le développement économique ne viennent pas rapidement lui donner les moyens de mieux s´organiser et se sortir de ses impasses, avec quoi donc va-t-on financer l´avenir ou secourir les faibles ? Avec l´aide internationale et la coopération pilleuse et appauvrissante du passé ? Désolé, mais cela ne nous suffit plus de venir avec de lapidaires affirmations à la croyance en une quelconque institution africaine. Allez au fond des choses et soyez s´il vous plait précis et détaillé ! Après tout vous avez un titre universitaire !

Commencez par nous donner des exemples de guerres, de conflits sociaux que l´Union Africaine a empêché jusqu à ce jour ? Ou de relèvement de niveau de vie d´un pays, d´universités, d´écoles techniques supérieurs ou professionnelles financées par l´Union Africaine ? Et permettez mon opinion: on devrait se débarrasser le plus rapidement de cette institution inutile et parasite si elle continue à ne servir á rien sauf à engranger de gros salaires et des pensions astronomiques...pour vendre du vent et ne rien faire ou produire ! L´Afrique a aujourd´hui plus que jamais besoin de sa petite monnaie et de saines finances pour financer son avenir...sa pauvreté devient écoeurante et inhumaine ! cela suffit, nous avons assez souffert comme cela ; nous nous épargnons le reste…Nous voulons être libre et indépendant, pas des prisonniers ou des victimes désignées de classes intellectuelles africains bureaucratiques, ruineuses et incapables de défendre nos droits, nos libertés et nos rêves de prospérité et de bien-être !

Musengeshi Katata

"Muntu wa Bantu, Bantu wa Muntu"

 

Forum Réalisance