Commentaire sur un débat sur Facebook initié par Louise-Hortense Dibam

 

Quand l´Afrique se réveillera…

 

J´ai beaucoup aimé les débats qui prouvent d´une part que l´Afrique intelligente et fière d´elle-même existe bien. Malgré l´histoire de Pythagore ayant appris la géométrie en Egypte la découverte en RDCongo des Bâtons d´Ishango, celui des pharaons noirs d´Egypte et des Reines noires de Méroé au Soudan, tout cela semble bien avoir énervé l´occident si leur victime favorite avait été capable de prouesses et d´excellence culturelle...Ils s´étaient donnés dans toute l´histoire bien du mal à nous détruire l´assurance, la culture et la personnalité socioéconomique.

Au delà de tout cela qui ne prouve qu´un sens culturel et humaniste primitif et prédateur des autres, nous devons reconnaître que notre erreur est principalement d´avoir sous estimé la mauvaise foi de la culture occidentale, Mais, avouons-le, les indiens d´Amérique, ont-ils eu un meilleur sort ? Ils furent bien exterminés ou repoussés dans leur propre pays dans des réserves comme du bétail.

Ceci dit, il est maintenant temps de remettre les montres à l´heure et travailler à la restauration intellectuelle, culturelle et économique de la culture nègre. Et je vous avoue que c´est un travail autant intéressant qu´incroyablement riche en satisfaction. Pourquoi, parce que nous pouvons enfin prouver que nous sommes là, ceux qu´on croyait détruit et ravalé dans les catacombes sans issue de l´histoire humaine.

Il est grand temps que tous les noirs et africains du monde entier comprennent que notre résurrection économique et politique est dans l´histoire humaine le cri de justice et d´humanité le plus puissant qui ait jamais été prononcé par une race ou par une culture sciemment préjudiciée et contrainte à errer dans les bas sentiers de l´histoire des races et des cultures.

Et, pardon, cette fois l´histoire est à nos côtés; il suffit de voir aujourd´hui comment la crise économique met l´occident le dos au mur avec ses invisibles mains dévoratrices. La première des leçons humaniste que l´occident va apprendre est: ne tue pas tes voisins, ne les empêchent pas de s´épanouir et se développer, parce que ce sont tes clients et partenaires culturels et commerciaux de demain. Ils se croyaient tous partis et invulnérables...qu´en est-il donc aujourd´hui ? Qu´en est-il de leur démographie ? Qu´en est-il de leurs assurances sociales, de leurs banques si puissantes et riches; oui, qu´en est-il de puissances financières contraintes aujourd´hui à s´endetter pour survivre tout en enchaînant leurs propres enfants à l´esclavage financier futur ?

Non, il ne s´agit ni de revanchisme gratuit, ni de prétentions illuminées et non fondées ; mon souci est vraiment ailleurs: c est que malgré les souffrances incroyables qui nous ont marqué et noyé l´âme culturelle et intellectuelle, malgré nos erreurs et nos illusions passées, que nous ne gardions pas notre calme pour mieux utiliser l´incroyable potentiel créatif qui dort en nous face à des défis croissants de jour en jour. Et surtout ne pas nous laisser impressionner par des gens qui prennent déjà la petite porte de l´histoire...s´ils ne savent même pas faire leur propres enfants et sont condamnés, comme par le passé, à compter sur les enfants des autres ! Nous savons que nous avons une histoire passée puissante et valable ; mais maintenant il s´agit de faire l´avenir pour ne pas rester éternellement les victimes adulées de crapules de l´histoire humaine. Nos enfants y ont droit et réclament justice et droit à la liberté et à la pleine réalisation. Ce ne sera que justice.

Musengeshi Katata

"Muntu wa Bantu, Bantu wa Muntu"

 

Forum Réalisance