Commentaire sur Facebook sur L´article de Berry Muekatone : "La sensibilité à la souffrance du peuple congolais"

 

Un peuple pris en otage et gouverné par des incapables parasites ?

 

Si les gens savaient...mais veulent-ils seulement savoir pour mieux assumer leur avenir ? Le Congo est tout simplement tombé dans le piège douloureux ouvert sous ses pieds par ceux qui tenaient à l´enchaîner à leurs intérêts pour mieux jouir et piller ses richesses souterraines...et il faut le dire aussi par la forfaiture d´une élite illuminée et rapace qui croyait qu´on peut tromper les apparences, vivre de prestige et de fausses prétentions...en s´endettant outrageusement ! Et ceci va avoir une conséquence incroyable sur l´économie et l´avenir d´un pays sous développé. C´est simple, c´est comme la main du diable qui effrite tous les efforts qu´on fait dans la société et empêche ainsi toute accumulation. Le coup de la poche pleine mais au fond troué emportant les espoirs de plusieurs générations.

Tout cela met tellement en colère que je me suis longtemps battu avec moi-même pour répondre à l´invitation de Berry. On le répète si souvent, du moins je l´ai fait si souvent, que je me demande si c´est encore la peine d´en parler ? Tous nous avons lu Tibor Mende (De l´aide à la recolonisation) ou encore Bwemba Bong, ou encore "Monnaie servitude et liberté" tous publiés il y a des décennies ! Mais apparemment en RDCongo la logique fonctionne autrement ? Si au moins on avait employé ces endettements à développer les facteurs créatifs et productifs de la société ! Non, cet argent a été dépensé en banales consommations occidentales...aujourd´hui c´est la catastrophe: les intérêts négatifs étouffent autant la marge des investissements et d´action sociale du pouvoir, qu´elle appauvrit le peuple en lui refusant l´encadrement financier nécessaire à son bon épanouissement. 50 ans d´indépendance ont été ainsi anéantis et privés de leurs fruits les plus précieux.

Pour les amateurs d´histoire économique, ce coup de l´endettement a été fait en 1810 à Haïti par la France. Ce pays dû mettre ses étudiants et écoliers à la cueillette et au travail pour arriver à rembourser, en 1947 la dette de 150 millions de francs or (équivalant aujourd´hui de 22 milliards $) exigés par Louis X pour donner la liberté aux haïtiens. Aujourd´hui les pauvres en Haïti se faisaient des cakes avec la terre cuite pour ne pas mourir de faim ! Ce sort sera-t-il aussi celui des congolais ? Non, le Congo est plus riche á bien de niveaux. Ceci pour dire combien l´endettement est dangereuse et combien les élites qui ne font pas leur devoir envers les leurs en épanouissant leurs capacités et leurs facteurs de production; combien cette élite peut entraîner un pays dans le désastre le plus douloureux. Des générations cruelles durant. Sans savoir les erreurs qui ont été faites, sans savoir ce qui se passe réellement et quels sont nos véritables ennemis ou les dangers qui nous menacent à court et á long terme...nous risquons de nous enfoncer encore plus dans la catastrophe et nuire volontairement á l´avenir de générations et générations tendres de nos chers enfants !

Ceci dit, je suis tout à fait d´accord avec @Mario Francisco De Sousa quand il cite Benjamin Disraeli : ''De l'éducation de son peuple dépend le destin d'un nation''. Ici ce n´est pas seulement les bonnes manières dont on parle, mais aussi du développement de l´intelligence créative, analytique et spéculative d´une nation parce qu´ainsi sa créativité et son ingéniosité augmente, se critique et se raffine. Et pour le cas qui nous occupe, le RDCongo n´en sortira rapidement qu´avec la meilleure intelligence possible qu´elle possède. Si celle-ci fait défaut, eh bien les élites continueront à s´endetter joyeusement aux détriments des leurs et de leur avenir...et bien sûr enfoncer le pays dans des conditions haïtiennes qui, je le répète ici, ce pays a 205 ans d´indépendance ! Solidarité avec les congolais ? Mais oui, bien sûr, et comment ! Seulement, comme le dit la Bible: aides-toi et le ciel t´aidera. Si les congolais continuent à aimer l´ignorance et élire des gouvernements ou des élites incapables à leur tête...la fameuse poche trouée va continuer. Combien de temps aide-t-on quelqu´un qui ferme les yeux devant ses propres intérêts ? Les congolais doivent savoir ce qu´ils veulent...sincèrement et faire vigilance et assiduité à l´obtenir.

Musengeshi Katata

« Muntu wa Bantu, Bantu wa Muntu »

 

Forum Réalisance