Lentement le cercle se refermait sur les douteuses activités des banques ayant titré les fameuses valeurs hypothécaires douteuses du Subprime en CDO (Collateralized Debt Obligation). Vendredi 16 Avril la surveillance boursière américaine a porté plainte en civil contre la Goldman Sachs, la plus puissante et la plus influente banque du monde, qu´elle accuse d´avoir volontairement épluché ses clients de 1 milliards $ en gardant des informations par elle concernant la contenu de valeur réelle des titres qu´elle avait mis sur le marché boursier.

 

Une vaste escroquerie à la carte, rien de bien méchant

 

Cette accusation est encore renforcée lorsqu´on va en détail derrière ces fameuses actions hypothécaires des Subprimes, on apprend en effet quelque chose de bien curieux et bien caractéristique à la mauvaise foi : ce fut le Fond Hedge affilié à la Goldman Sachs de John Paulson, Paulson & Co, qui non seulement détermina activement le Portfolio des Subprimes contenus dans ces CDO, mais la Goldman Sachs autorisa aussi à ce fond à prendre une Short-Position sur ces valeurs. Et c´est dire de parier sur leur perte de valeur !

Assez coriace, n´est-ce pas d´avarier un produit, de le vendre en le faisant au préalable estimer par des agences américaine réputée de Ranking auxquels on donna beaucoup de provision pour les aider à fermer les yeux sur la qualité réelle du produit. Puis comme clou on alla soi-même parier en bourse contre ses propres clients ayant acheté les produits qu´on vendait ! Oh, là, là…si ce n´est pas de l´escroquerie, qu´est-ce donc ?

C´est notamment avec ce genre d´opération cousues de fils blancs que les banques et sociétés financières trompaient largement leur monde aujourd´hui : avec des valeurs avariée et sans valeur…puis allaient encore s´enrichir en misant contre des produits dont ils savaient qu´ils ne valaient rien du tout ! Il ne faut donc pas s´étonner que nous soyons en crise, les banques de par le monde ont de ces valeurs vides pleines leurs trésors…en attendant que le les temps se clament pour les refiler à de nouveaux naïfs qui vont vouloir s´enrichir rapidement sans effort ou placer leurs portefeuille de pension. Un homme averti en vaut deux ; mieux vaut vérifier ce qu´on achète à l´avenir…    

Musengeshi Katata

« Muntu wa Bantu, Bantu wa Muntu »

 

Forum Réalisance