Commentaire sur Facebook sur l´invitation de Maurice Van Der Maelen

 

Au lieu de s´enfermer à la réclamation et aux plaintes contre les autres, nous ferions mieux de mieux défendre nos intérêts et affûter nos moyens et nos instruments de développement.

 

Mais, mon ami Soumialot, vous me donnez pleinement raison ! L´intellectuel africain qui sait cela, que fait-il donc ? Dort-il ou fourbit-il comme les chinois l´ont fait, une brillante stratégie pour sortir de la prison ouverte du maître ? vous pouvez dire ce que vous voulez, cher ami, mais quand vos enfants meurent de faim et quand la pauvreté et le chômage les tenaillent, accuser les étrangers est pour le moins idiot car ce sont nos enfants et c´est notre responsabilité et pas celle des autres ! A propos des chinois je vais vous dire ceci: ce n´est pas le communisme qui a fait avancer ce pays sinon l´Éthiopie, le Congo Brazzaville, l´Angola et autres seraient déjà développés. C´est plutôt le passé culturel créatif chinois (Poudre à canon, soie, porcelaine, papier, jade, philosophie de la guerre...etc.) La chine ne s´est pas laissée abattre par l´ humiliation de la guerre d´opium qui vit les occidentaux imposer en Chine le droit d´y pervertir la population en y vendant l´opium comme "médicament occidental". Incroyable, n´est-ce pas, on aura tout vu. Un consul britannique alla même à afficher en terre de Chine, sur un jardin public: "Interdit aux chiens et aux chinois"! Ceci pour vous dire que d´autres peuples ont aussi été humiliés et traînés dans la boue par les occidentaux; que dire de l´Inde où l´empire britannique s´empara du droit de fabriquer le sel ménager ? Ghandi alla à la côte symboliquement reprendre ce droit honteusement et bassement refusé à son peuple.

 

L´histoire humaine est pavée de tels exemples; ce n´est pas pour cela qu´il faut se résigner ou livrer sa culture et ses enfants au débauche et à la perdition, bien au contraire. Quand vous dites que les occidentaux font tout pour déstabiliser ou influer dans leur sens l´exploitation des pays africains; je vous retourne le coche et vous demande: que font donc les intellectuels africains, dorment-ils et se laissent-ils abuser avec plaisir en espérant ainsi recevoir d´autres bienfaits ? C´est à notre pouvoir de comprendre cela et d´y pallier efficacement et non moins énergiquement. Et pas continuer à raconter n´importe quoi tout en se laissant corrompre et en s´alignant sur ceux qui nous dévoyaient ! Mais dites donc cher ami, sommes-nous indépendants ou pas ? Si on élit les idiots pour mieux couler le pays, est-ce encore la faute aux occidentaux ? Allons, allons, cher ami; on ne peut pas exercer la responsabilité politique en rejetant continuellement sur les autres ses gaffes, ses bourdes et son incompétence ! C´est infantile, cela. Un jour ou l´autre il faudra bien exercer pleinement ...sans faux fuyants et sans faux prétextes sa responsabilité ! On ne peut pas vouloir la liberté et cependant cracher dessus tout en prétendant que les autres sont responsables de nos déboires. Il n´existe pas de liberté gratuite; celui qui la veut, celui qui y aspire se bat et s´y prépare au lieu de toujours trouver des raisons pour ne rien faire ou se barbouiller de médiocrité et vivre en parasite culturel et économique de mendicité, de fainéant réclamisme ou victimaire ! La liberté, il faut la faire avec amour et passion rendant justice à ses plus belles et fidèles valeurs d´espérance, pas en consommant éternellement les efforts des autres. Il faut aussi faire des efforts et prouver ce dont on est réellement capable. Malgré tout. Envers et contre tout car la liberté ou la réalisation individuelle et sociale ne tombent pas du ciel…comme nous le savons ; ils sont plutôt la fière récolte d´un travail et d´un amour assidus de sa liberté et de son avenir. Il faut bien savoir ce qu´on veut…

 

Musengeshi Katata

"Muntu wa Bantu, Bantu wa Muntu"

 

Forum Réalisance