Commentaire sur Facebook

 

Le RDCongo va-t-il vers la liberté et l´indépendance réelle ou vers un désastre sourd et douloureux ?

 

"Entre la liberté et l´esclavage, il n´y a pas de compromis" Patrice Emery Lumumba

 

Cher ami Soumialot, je me réjouis pour vous si vous avez décidé de vous instruire et parfaire vos connaissances en Angleterre; cela ne peut que vous être utile. Vous et moi - et c´est même mon intérêt à vos commentaires et leurs contenus, nous avons eu des pères qui ont lutté aux premières heures pour l´idéal de l´indépendance et de la liberté du Congo, notre pays, aux côtés de Patrice Lumumba. Ce qui était intéressant, et l´est toujours, est de savoir comment nous avons perçu, compris et transcendé cet idéal au gré des temps. Ceci explique largement ma critique envers Laurent Kabila pour plusieurs raisons et notamment parce que son legs politique actuel à notre pays est autant venimeux que dangereux pour son avenir. Avec le temps j´espère que vous apprendrez, vous aussi, à voir les choses comme elles sont réellement et pas comme votre vision subjective des choses les voit. Je vous le souhaite vivement. Patrice Lumumba n´a jamais été communiste, de cela je mettrai ma main au feu; c´était plutôt un démocrate conscient de la valeur et de l´intérêt souverain du peuple congolais. Beaucoup de gens l´ont taxé à tort de communiste pour mieux l´assassiner et piller à loisir le Congo, d´autres dans son entourage ont opté pour le communisme avant et après sa mort parce qu´à l´époque seul le bloc communiste leur offrait démonstrativement assistance et sécurité...

 

Pour ma part et même si vous vous sous estimez mon discours sur Internet, je crois bien que je rends service à ceux qui veulent savoir et mieux comprendre les vrais rapports objectifs de notre situation africaine et congolaise. Vous parlez d´idées ? Pour moi cela tient de la simple logique de réalisation: on ne fait pas de guerre avec les armes des ennemis, sans intérêt sain et défini ou on ne roule pas en voitures étrangères sans produire et suffire à ses besoins tout en prétendant vouloir sortir du sous développement ! Un pays pauvre et sous développé a d´autres priorités. Quand les matières premières seront épuisées, avec quoi va-t-on donc s´industrialiser; de quelles recettes vivra-t-on ? Sans développer les capacités créatives et imaginaires des siens et sans accumuler, comment compte-t-on donc soutenir l´indépendance et la liberté ? Ces questions que je me suis posées et auxquelles j´ai réfléchi et tenté de répondre, je pensais que vous et bien d´autres au Congo y avaient aussi pensé. Hélas, me suis-je rendu compte que ces questions fondamentales pour toute élite congolaise n´avaient pas été abordées ! Comment veut-on donc gouverner ou faire la politique ou le progrès ? On comprend bien pourquoi l´Afrique tarde à se sortir de ses déboires: on n´apporte pas de réponses satisfaisantes aux différents impératifs de développement, de bien-être immédiat ou même de notre avenir.

 

Personnellement je ne vous en veux pas, seulement, je vous convie très amicalement à approfondir les choses au lieu de vous cantonner dans un discours incertain ou non critique comme vous semblez le faire. Vous prétendez que je ne fais rien pour mon pays ? Mais mon ami, je donne des réflexions et des réponses utiles aux gens qui veulent connaître la vérité ou en discuter sincèrement ! Patriotisme ? Allons, donc mon ami, avec ce mot on pille les africains et on envoie leurs enfants se tuer pour que des idiots continuent à s´exercer bêtement au pouvoir aux têtes de leurs institutions ! Les gens avertis savent que le vrai patriotisme, c´est celui qui donne l´emploi, la sécurité sociale et le revenu aux gens, crée écoles et universités de qualité et investit dans la production et l´avenir scientifique et technique d´un pays; sûrement pas celui qui exige des gens des sacrifices, mourir de faim pendant que d´autres s´en mettaient plein les poches et se prostituaient avec la corruption aux étrangers et à leurs aveugles intérêts. Dans la vie c´est donnant - donnant; ne vous êtes-vous jamais demandé ce que le Congo fait pour moi ? J´y suis allé à maintes reprises en dépensant mes sous, j´ai dit ce que j´avait à dire à bien de gens bien postés au Pouvoir...clairement et sans ambiguïté; si ces gens ne comprennent pas, ce n´est pas ma faute; je ne parle pourtant pas chinois. Actuellement j´ai l´impression que quoi qu´on dise en Afrique personne n´écoute ou ne réfléchit parce que tous sont comme aveuglés ou étouffés par l´amas de leurs propres erreurs et illogismes. Je suis démocrate, je n´oblige personne à être de mon avis et je ne prendrai non plus pas les armes avec des enfants pour conquérir le pouvoir tout outrageant la constitution de mon pays.


Notez: je suis patient: la vérité et le bon sens finissent un jour ou l´autre par vaincre...et d´ici-là tous ceux qui les méprisent vont tout simplement souffrir. Ce sera le sort de beaucoup d´africains qui se refusent à accumuler, produire et s´émanciper de leurs erreurs et de leurs traditions primitives d´ignorance et déni de responsabilité réelle et effective envers leur propre avenir. On doit tout de même se mettre d´accord pour ne pas élire des idiots et parvenus au Pouvoir ! J´ai vu comment Patrice Lumumba a été assassiné ainsi que beaucoup de preux nationalistes devant tout le peuple congolais. Ma famille en a cruellement souffert. Ca suffit ! Si les gens ne veulent pas changer, s´ils ne veulent pas d´eux-mêmes défendre les intérêts de leurs enfants et celui de leur propre avenir; pourquoi devrai-je le faire à leur place ? Ils aiment les idiots et les parvenus menteurs et illusionnistes à la tête de leurs institutions ? Tant pis pour eux; ce n´est pas pour cela que je dois en souffrir ou que ma famille, encore une fois, doit en écoper ! Chat échaudé craint le froid. Aides-toi et le ciel t´aidera dit la Bible...Pour le reste mon devoir de chercher et informer de la vérité et des dessous des choses est incorruptible et bien sincère. Malcolm X avait dit ceci: "L´avenir appartient à ceux qui s´y préparent aujourd´hui". Autant dire que ceux qui la négligent ou la dépense bêtement aujourd´hui n´auront pas d´avenir demain. Maintenant si vous aussi vous vous cachez derrière une dialectique socialiste bouffonne et bancale au lieu d´accroître votre sens critique et votre intelligence objective des choses, des gens et des situations; vous risquerez de continuer à croire que le pouvoir ne s´acquiert que par la violence...ou, comme l´ont fait tous les pays socialistes y compris Cuba, croire qu´il suffit de se battre contre l´impérialisme occidental pour que tout aille mieux automatiquement. Faux. Il faut aussi accumuler et développer la créativité et l´intelligence productive et innovatrice des siens. Sinon on va à la banqueroute certaine dans l´avenir.

Musengeshi Katata

"Muntu wa Bantu, Bantu wa Muntu"

 

Forum Réalisance