Commentaire sur Facebook sur l´invitation à débattre d´Henri Kamande Nzuzi

 

Les vrais racines du mal persistant du pouvoir congolais

 

Bien parlé, @ Anne B. ; on veut en taper plein la vue aux congolais avec des structures d´ornement qui ne sont ni pensées, ni encastrées dans une logique économique positive: de la débrouille dans l´embrouille, tout simplement. Mais bientôt ...on se rend compte qu´il faut payer ses soldats, ses fonctionnaires, ses députés...les frais de fonctionnement d´une déroute économique dépasse toujours le bon sens. Tout ceci est la preuve flagrante qu´on agit impulsivement ou qu´on n´a rien compris de l´économie du développement. Il s´agit pourtant de développer les secteurs productifs d´emplois, de revenus et de plus value !

Dans le malaise congolais persistant actuel il ne s´agit ni de problèmes de partis politique, ni de celui de la démocratisation du pouvoir comme je viens de le lire dans un autre débat; il s´agit plutôt des hommes du pouvoir et surtout de leurs intelligence et compréhension de l´économie et du développement social. Se choisir des crétins et des parvenus n´arrange rien à la détresse actuelle, or les congolais ont le défaut d´aimer l´emballage qu´ils ne se posent de question sur le contenu et la valeur du produit qu´on leur propose. C´est cette légèreté qui mène au désastre et noircit encore plus l´avenir du pays malgré ses richesses et ses capacités économiques. Et rien à faire, si on continue ainsi dans ce jusqu´auboutisme illuminé, les résultats ne vont pas s´améliorer de sitôt, loin de là.

Certes nous allons crier et protester, mais si les gens ne sont pas en mesure de comprendre réellement ce qu´ils doivent faire pour changer leurs destins menacés; que pouvons-nous donc s´ils élisent à leur tête de leurs institutions des idiots têtus et illuminés ou s´ils ne savent pas mettre un pas après l´autre et défendre leurs intérêts efficacement ? Surtout ne me dites pas que nous devons tous crier ensemble afin que les gens en Afrique et au Congo veuillent défendre l´avenir de leurs propres enfants ! Et s´ils ne le font pas ou mal volontairement ; pourquoi sommes-nous plus habilités qu´eux à défendre les enfants qui sont de leur propre sang et l´espoir de leur avenir ? Il faut savoir ce qu´on veut...l´indépendance et la liberté, c´est pour tout le monde, il ne faudrait pas croire que les uns doivent en porter la responsabilité pendant que d´autres, sciemment, détruisaient ces valeurs volontairement ou s´en moquaient !

Musengeshi Katata

„Muntu wa Bantu, Bantu wa Muntu“

 

Forum Réalisance