Commentaire sur Facebook

 

Afin que les erreurs du passé ne se répètent plus…ou sommes-nous tous aveugles et incapable de jugement critique pour nous préserver des abus et malversations d´hier ?

 

@ Jacqueline Eketebi, vous m´apprendrez à savoir vivre après tout le mal que votre père et ses pairs ont occasionné au Congo ? Je crois que vous vous penchez trop à la fenêtre chère compatriote, parce que, voyez-vous, je me demande si vous avez le courage d´être sincère et critique. Il est vrai, comme l´a dit notre ami @ Luc Atundu, que les enfants ne sont pas responsables des bêtises de leurs parents, mais bien de leurs conséquences et des vices que ceux-ci ont propagé dans les héritages qu´ils ont légué à leurs enfants directement ou à la société ! Personnellement je ne vous prenais pas à partie dans ce que vous êtes comme fille Eketebi, mais je me demandais si, étant fille de quelqu´un parmi ceux qui ont ruiné notre pays et nous ont plongé, entre autre, dans la débauche économique dont de millions et de millions d´innocents paient aujourd´hui les déboires, si vous aviez eu l´honnêteté de reconnaître les erreurs de votre père ou pas. Ceci est bien important si vous voulez réellement être sincère et vous engager de bonne foi aux cotés de la nouvelle génération pour un meilleur avenir de notre pays.

 

J´avoue que je ne comprends ni l´intervention de Luc que j´estime beaucoup, ni celle pompeuse et gratuite de Désirdafrique. Corrigez-moi si je me trompe: le père Eketebi a, incontestablement, aidé à piller et vilipender notre pays ; il a élevé des enfants et pour moi ainsi que beaucoup de congolais qui subissent aujourd´hui toutes les conséquences de malversations mobutistes passés et les manques de savoir faire économiques et politiques des parvenus du mobutisme, nous avons bien le droit légitime de nous demander si cette fille sait de quoi elle parle, si elle s´est distancé des erreurs de nos pères ? Ou si, ayant été élevé dans des valeurs douteuses, elle veut remettre cela dans nos enfants et nos amis ! Ceci est un droit légitime de tout congolais de se demander si les mobutistes incapables et roturiers d´hier ne se préparent pas à nous tromper et nous piller de nouveau. Après tout cette fille est bien la fille de son père; qu´est-ce qui nous fait croire qu´elle n´a pas hérité de valeurs...douteuses, crapules des intérêts de la chose publique et de la défense honorables des intérêts économiques et politiques que le pouvoir et son exercice imposaient à son père et à ses pairs à l´époque ?

 

Et à propos, mes amis, Jacqueline Eketebi sait se défendre et parler par elle-même et apparemment dans un bon et lisible français; vous n´avez pas du tout besoin de la défendre. Au moins le père a veillé à ce que sa fille fasse de bonnes études...même si ses raisonnements laissent logiquement et intellectuellement à désirer. Il ne sera en tout cas pas dit qu´elle viendra nous vendre des salades comme son père car nous y regarderons par deux fois cette fois-ci. Chat échaudé craint le froid. Peut-être ferait-elle bien, en tant que fille Eketebi, de nous verser bon vin en nous faisant entrevoir, si cela n´est pas trop demander à son niveau intellectuel, qu´elle est revenue à de meilleures valeurs et vues politiques, à une meilleure version de l´honnêteté que ne le pratiqua son père. Ceci vaut pour tous les mobutistes du pouvoir autant que de toutes leurs victimes aujourd´hui désespérées si nous voulons vaincre les cercles vicieux répétant les mêmes erreurs et la même inconscience politique qu´hier sous le mobutisme. Car si l´Afrique n´avance pas et revit de décennie en décennies la répétition des mêmes erreurs, c´est parce que les enfants de charlatans, de criminels et d´incapables notoires de l´exercice du pouvoir et son lourd fardeau de responsabilités, que ces enfants devenus adultes sont autorisés à nous étaler encore une fois leur ignorance de l´économie et la bêtise logique et rationnelle intellectuelle dont ils avaient été allaités ! Rien ne se reproduit aussi facilement que la bêtise, comme on le sait, car l´intelligence et la vertu exigent biens d´efforts.

 

Nous voulons tous un meilleur avenir, mais si nous ne pouvons pas effacer le passé ou le faire disparaître, au moins armons-nous du courage de veiller à ce qu´il soit résolument meilleur et élagué des crapules et scandaleuses erreurs du passé. Si Jacqueline Eketebi est de bonne foi, cela ne dépend que d´elle de nous prouver qu´elle a bien compris notre légitime et énergique souci. Aussi simple que cela, avec le nom qu´elle a et les fonctions qu´a occupé et exercé son père, nous sommes en droit d´exiger d´elle plus d´honnêteté et de doigté quand elle s´avance dans la considération de la chose publique ou parle de notre avenir.

 

Musengeshi Katata

« Muntu wa Bantu, Bantu wa Muntu »

 

Forum Réalisance