Commentaire sur facebook

 

Ces lourdes contradictions qui risquent de mener l´occident au désastre économique le plus solitaire.

 

« On ne peut pas mûrir pour la liberté si l´on n´a pas été préalablement mis en liberté.» Emmanuel Kant


Oui nous avons ici bien de problèmes à rester sincères, par exemple ou défendre sincèrement les valeurs que nous prétendons être le fondement de notre sens de liberté et de démocratie. Sur ce point de vue l´occident est une véritable catastrophe: cette culture ment et ment effrontément; pire: elle viole, tue et assassine par personnes interposées ou grossières affabulations les peuples qui ont confiance en la liberté et la démocratie, ceci pour asseoir des intérêts économiques et géopolitiques bien singuliers à ses intérêts. Et pourtant, ses idéaux étaient parmi les plus beaux et les plus louables au cœur de son vrai humanisme ! Je prendrai ici l´exemple de la guerre du Vietnam, celle d´Irak, les assassinat de Allende, de Patrice Lumumba, de Thomas Sankara, l´aide de la France à Ian Smith de la Rhodésie via l´Apartheid et le régime d´Apartheid lui-même. Et bien entendu la francafrique. Tous ces crimes envers la prétendue liberté et démocratie ont tous ceci de particulier: la liberté et la démocratie doit être comprise comme le strict respect des intérêts occidentaux...est-ce bien là les définitions objectives et équitables de la liberté et de la démocratie ? Personnellement j´en doute...

J´ai pris cette entrée en commentaire pour te faire comprendre, @ chère Sophie, que les fameux droits humains auxquels tu sembles donner tant d´importance, outre qu´ils doivent être soutenus par un développement économique donnant aux aspirants les moyens et les instruments réels de réalisation, ces droits humains étaient cependant contournés et bafoués par ceux qui se vantaient à grands cors d´être les chantres élogieux de la liberté et de la démocratie ! Assassiner les élites africaines averties comme Patrice Lumumba et Thomas Sankara ou mettre en prison pendant 28 ans Nelson Mandela n´avait jadis pour but que d´émasculer l´Afrique et la rendre aveugle et corvéable au possible. Nous passerons sur l´histoire des ventes d´armes à des buts de fomenter des rébellions comme celle du Nigeria jadis, au Soudan, au Rwanda, au RDCongo, etc. Note que je n´oublie pas que les communistes de l´ancien Pacte de Varsovie ont eu eux aussi leurs mains sales dans ces guerres idéologiques par procuration. Mais dans l´ensemble, et si le capitalisme a survécu le communisme en Europe, ce même capitalisme a accumulé contradictions sur contradictions effrontément depuis sans se donner du mal à se réformer ou se conformer à ses propres idéaux. On prétendait bien ceci tout en imposant aux gens cela ou en leur faisant avaler des couleuvres !


Imposer des dictateurs criminels et incapables en Afrique selon la logique: c´est un salaud mais c´est notre salaud a non seulement provoqué l´exode des cadres et intellectuels vers l´occident, elle a aussi appauvri ce continent et mis à mal son futur développement. Moralement, éthiquement soutenir une telle politique criminelle est une véritable cruauté et bassesse mentale. On préféra vendre des armes et dévorer les recettes sociales et celle des ventes de matières premières des pays pauvres en exportations sans réelle valeur économique ni pour les uns ni pour les autres à long terme...que d´entretenir des rapports politiques et économiques sains et fructueux pour tous à l´avenir. Cette cécité, cette étroitesse d´esprit ! ...N´est-ce pas un peu idiot de la part de l´occident ? Aujourd´hui l´occident n´investissait-elle pas massivement en Chine, un pays somme toute communiste en souhaitant que ce pays croisse économiquement le plus rapidement que possible pour acheter leurs excédents et servir de moteur économique dans cette crise au monde entier ? Aujourd´hui le monde capitaliste n´investissait-il pas au Vietnam que tour à tour la France et les USA mirent à feu et à sang pour les empêcher jadis de choisir eux-mêmes leur orientation politique ? Avec l´invasion scandaleuse et illégale de l´Irak l´Amérique de George Bush junior avait atteint dernièrement la cime de la fausseté. Je l´avait dit la fois passée, apparemment nous devons nous donner la peine de définir avec la même voix et les mêmes mots la démocratie et la liberté parce que selon toute vraisemblance l´occident croit que tout ce qu´elle fait est démocratie ou que mêmes ses pires abus sont libertés ?


Un de mes amis sur face m´a dit quelque chose qui m´a au départ bien choqué et révulsé: que la souffrance apprendrait aux africains ce qu´ils doivent faire à l´avenir et qu´il fallait la laisser accomplir son oeuvre émancipatrice. Je me demande si pour l´occident aussi ce ne soit le cas car tant que l´occident est puissante et nageait dans sa fortune et sa réussite, elle ne voyait les choses que du côté de ses étroits et exclusifs intérêts et advienne que pourra pour le reste...mais lorsque cette culture verra combien les contradictions amassées et vulgairement collectionnées dans son absolutisme grossier aux droits et aux libertés des autres lui seront vicieuses et écrasantes malgré toute sa grandeur et son éclat, cette culture pensera peut-être alors à devenir sincère et reconnaître aux autres le droit de s´épanouir et se développer ? Car cette crise, ce n´est rien d´autre qu´un déferlement logique de larmes, d´attentes et de prières bafouées, trompées et détruites de tous les peuples douloureusement meurtris dans l´histoire qui, comme un ouragan de logiques irréversibles, va s´abattre sur l´occident. Cette culture sera bien surprise que même en ayant la quasi domination mondiale en science, technique, en découvertes et même en capacités et réserves financières, elle va cependant entamer les lourds pas de la stagnation la plus surprenante et la plus cruelle de l´histoire économique du monde. On croirait à la main du diable...mais c´est seulement la démonstration que la morale, l´éthique et les valeurs humaines ne sont ni un luxe, ni à sous-estimer: ils sont tout aussi importants que l´air que nous respirons chaque jour. Détruire l´écologie, les équilibres sociaux et culturels des autres pour s´en mettre plein le ventre et prétendre être grand et civilisé...tout en imposant aux autres son dictat indécent d´intérêts et de vues les plus rapaces, à la limite, ce qui compte n´est pas l´hégémonie ou les impératifs d´une race ou d´une culture, mais bien la réalisation sensible d´un peuple et de tout un chacun. Quand on produit, soit dit en passant, on ne peut pas se donner le luxe d´assassiner ses futurs clients sournoisement en les empêchant de s´ épanouir et se développer. En fait on s´assassine soi-même, même si on appelle cela civilisation, liberté et démocratie, c´est une bien belle fausseté ! Et tant que les autres n´auraient pas avancé, l´occident restera, hélas, en crise et broiera du noir...jusqu´à la lie.


Musengeshi Katata

"Muntu wa Bantu, Bantu wa Muntu"

 

Forum Réalisance