Commentaire sur Facebook

 

Faire de l´économie, c´est plutôt développer ses capacités conceptuelles et créatives plutôt que d´importer clé sur porte !

 

Gaary, il n´y a que les naïfs en économie qui prennent Kadhafi pour un génie; ce qu´il fait là n´a rien d´économique ! La Libye, à ma connaissance, ne produit rien qui soit compétitif dans le monde: pas une machine, pas un système de production, pas de licence d´invention, rien. Ce pays achète tout simplement le progrès occidental avec ses recettes du pétrole. Les saoudiens font un peu plus que cela: ils achètent les sources énergétiques de l´après pétrole. Tous ces pays vont s´écrouler lorsque leur pétrole sera épuisé. Il n´y a que l´idiot et le parvenu pour croire qu´on peut acheter le progrès. Le progrès se fait, se conçoit, s´améliore et se modernise mais il est issus du développement des capacités intellectuelles, créatives et manuelles d´une cultures. Il suffit seulement de les rationaliser et leur donner de meilleurs instruments et moyens d´expression. Eh oui, mais qui donc va créer ces moyens ? Mais l´être conscient, intelligent et doué de la culture, naturellement.

 

Cette histoire explique pourquoi les pays moins bien organisés et moins riches en `revenus de ventes de matières premières ont difficile à se développer...parce que notamment ils croient, comme leur ont suggéré les cultures industrialisées surproductrices pour s´enrichir et financer leur hégémonie, qu´on peut acheter le progrès clé sur porte. Or, le progrès est une projection de désirs et de satisfactions de ceux qui y aspirent; á ce titre il doit autant réaliser ses maîtres que les émanciper et développer leurs capacités ! Un exemple flagrant en Arabie Saoudite: ils organisent des tournois de tennis de qualité, mais cela ne fait en rien pousser les talents chez eux; les enfants saoudiens sont plutôt gras et bedonnant...on a beau acheter le bien-être clé sur porte dans ce pays, les chercheurs et techniciens saoudiens n´inventent rien par eux-mêmes ou ne défrayent en rien les chroniques des licences internationales d´invention ! On a pris l´habitude de consommer et de gérer...sans plus. Si c´est cela le génie ? Bien sûr on vit bien, cela personne ne le conteste; mais faire économie, c´est un peu plus que cela. Mais peut-être les saoudiens, comme les libyens, les algériens...tout le monde islamique en général, arriveront-ils à comprendre que ce sont les rêves de leurs enfants et leur intelligence dont il s´agit quand on parle d´économie et de culture. Pas seulement d´acheter clé sur porte sans se fatiguer les méninges quitte à noyer alors le monde entier du Coran ou de l´absolutisme islamique...dans des élans d´illumination religieuses ?

 

J´en reviens à Kadhafi pour dire qu´on est bien surpris - moi en tout cas - que ce leader investisse en Italie alors que son pays avait un besoin urgent d´aller de l´avant: de produire ses propres voitures, par exemple, ses avions, ses machines à laver, à coudre, à produire...bien sûr on peut acheter tout cela clé sur porte quand on en a les possibilités; mais cela ne développe pas la créativité et l´intelligence de sa société dans l´art d´inventer, de créer, de produire et se réaliser par soi-même. Et investir à l´étranger est une forme de grave faiblesse qui ne conduit à la longue qu´à ceci comme on le voit aux Etats-Unis avec la Chine: les uns se développent et reviennent envahir les USA avec leurs produits manufacturés. Que cela soit le malaise de la crise économique et des 10% de chômeurs américains actuels qui font la vie dure à Obama, est sans conteste. Voilà pourquoi il ne faut pas applaudir cette attitude chez Kadhafi...parce qu´elle ne mène qu´à la négation et ne témoigne pas d´une grande intelligence économique, peu s´en faut. Kadhafi est-il un dictateur ? Oui, parce qu´il faire taire l´opposition et adopte l´islam (qui est à mon sens absolutiste sous réserve du contraire) comme fondement de l´Etat Libyen. Non parce qu´il fait beaucoup pour son peuple...Tout ceci est une question académique...le Kadhafi investissant en occident ses recettes du pétrole plait bien aux occidentaux qui y gagnent et ferment les yeux sur les insupportables excentricités de ce chef d´Etat africain. Mais y a-t-il réellement des chefs d´Etats intelligents en Afrique ? On se le demande, tant l´occident a mis tout en oeuvre pour que ce continent lui soit totalement assujetti. Cette abusive conception de la liberté, n´est-ce pas !

 

Mais les africains, cher @ Ba N Gaary et même @ Sophie Jourdan, ne sont pas tenus de se laisser faire pour autant ! Après tout, ce sont leurs cultures, leurs femmes et enfants qui souffrent et désespèrent. Et si les africains prétendent qu´ils sont intelligents; pourquoi se laissent-ils alors déjouer par l´occident ? L´intelligence ne servait pas seulement à suivre, à se laisser appauvrir ou assassiner debout...elle doit aussi montrer qu´elle savait enjamber les écueils, vaincre les obstacles et se réaliser malgré tout ! Si on n´y arrive pas, c´est tout simplement qu´on est idiot ou bien démuni d´intelligence...dont on se prétend à tort à grands cris être si largement doté. On se demande encore ici ce que vaut réellement l´intellectuel africain pour sa culture, sa société, l´avenir de ce continent ?

 

Musengeshi Katata

"Muntu wa Bantu, Bantu wa Muntu"

 

Forum Réalisance