L´ancien joueur de football grande star de ManU fait campagne en France pour mettre à genoux le système financier européen. Il propose dit-il aux gens, au lieu de manifester ou faire des grèves, d´aller retirer leurs avoirs en banque. Cela fera écrouler le système prétend-t-il. « Si 20 millions de personnes retirent leurs avoirs des banques, le système s´écroule ». Est-ce plausible ?

 

Le désarroi et la révolte contre la crise économique ont plusieurs noms dont celui d´Eric Cantona ?

 

Et la ministre de l´économie Lagarde de dire à ce propos : « Mieux vaut s´abstenir de parler de ce qu´on ne comprend pas »

Et elle a bien raison, madame la ministre de l´économie. On comprend et on compatit à la révolte populaire spontanée exprimée par l´ancien joueur de football Eric Cantona, mais tout de même…se saisir de la représentation imagée de l´économie et des finances qu´est la monnaie, c´est tout de même taper à côté ! Ceci reviendrait à dire quand on a mal à la tête : je vais me la couper, cela ira beaucoup mieux après. Or en se coupant la tête…on meurt tout en n´ayant pas résolu le problème parce que généralement les maux de tête, comme on le sait, ont une origine digestive ! Ou alors on voit mal et dans ces conditions mieux vaut aller voir un bon opticien. eric_cantona

Mais restons un moment sur le coup de gueule de Cantona qui semble avoir trouvé bien des échos sur Internet et dans la population en France. D´abord 20 millions d´européens, cela ne représente de 1 % des clients des banques en Union Européenne. Pas de quoi faire une dictature, loin de là. Et au delà de ce coup de gueule, Cantona sait-il, s´il arrive à entraîner 30 à 40 % des clients européens des banques dans sa foulée, que l´inflation qui s´en suivra détruira la valeur de la monnaie que tous ses suivistes tenaient entre leurs mains ? Qui avait donc alors perdu sinon les idiots qui auraient suivi l´appel d´un plus idiot qu´eux ?

On ne peut pas être satisfait avec la crise actuelle, d´autant plus que le chômage augmentait ou s´encroûtait dangereusement en pays industrialisé, que l´économie réelle stagnait ou piétinait sur place alors que les spéculateurs financiers continuaient leur œuvre grotesque et ruineuse pendant que les endettements publics galopaient et menaçaient, faute de faire encore plus de dettes, de noyer les économies des pays affaiblis. Mais de là à taper dans l´eau et sans rien comprendre à une matière complexe, jouer au révolutionnaire populiste du dimanche…en faisant des propositions autant grossières qu´irresponsables, il faut tout de même, même si on a été un Dieu des stades de football, savoir de quoi on parle ! Il y a bien une grande différence entre le football et l´économie et ou les finances ! Un peu de retenue et de bon sens n´a jamais fait mal à personne. La démagogie gratuite et illuinée n´a jamais résolu des problèmes...surtout lorsqu´on n´y comprend rien du tout. 

Musengeshi Katata

« Muntu wa Bantu, Bantu wa Muntu »

 

Forum Réalisance