Beaucoup de gens qualifient ce voyage de visite sur fond de divergence…à notre avis il s´agit seulement de la visite d´un président chinois dont le pays conduit son émergence prochaine comme première puissance mondiale avec éclat face à un président américain Obama dont le pays avait bien du mal à soutenir ses propres obligations de première puissance économique mondiale. D´un côté un pays encore sous développé à la puissance économique déjà remarquable et un excédent en devise de 2,85 billions $ qui fait pâlir le monde entier de jalousie, de l´autre un pays qui ne demandait qu´à s´endetter d´avantage…pour essayer de gagner du temps en espérant que les beaux temps viendraient. Mais d´où ?

 

Une rencontre au sommet et un face à face d´égal à égal entre le tourment et l´espoir…de puissante réussite économique.

Obama_et_Hu_Jintao

En Chine on prends plutôt cette visite comme un symbole de la volonté chinoise de chercher á mettre les choses au point…notamment sur l´avenir prochain du Yuan comme monnaie internationale d´échange. La Chine ne le veut sûrement pas aussi rapidement…le temps d´être plus assurée économiquement. Ceci dépendra aussi de la vitesse de déclin des Etats-Unis et du dollar. Les ventes américaines d´armes à la Corée du Sud, le refus chinois de réévaluer le yuan ou les formes américaines qui se plaignaient de ne pas savoir vendre ou s´infiltrer dans l´économie chinoise ou le départ de Google de la Chine ?

De petites escarmouches tout à fait normales que cela ; l´important était ailleurs, notamment dans le fait qu´avec les bas prix et son énorme marché commercial intérieur, la Chine avait des atouts incroyables entre ses mains et savait les employer dans le monde entier pour asseoir ses intérêts et sa fulgurante croissance. Par contre les Etats-Unis et tout l´occident ployaient sur la grande maladie de leurs endettements et leur chômage, ce qui appauvrissait leurs investissements autant que cela affaiblissait leurs économies…On gagnait plus à spéculer en occident qu´à inventer et produire. A ce compte-là la Chine n´avait qu´à attirer chez elle le travail et la production industrielle…pour que l´occident s´enfonce dans un piège étriqué d´où ses économies auraient bien difficiles à se sortir. Le fait que la Chine ait, de 2008 à 2010 octroyé plus de crédit aux pays pauvres que la Banque Mondiale de l´ordre de 110 milliards $ à 100 milliards $ est bien significatif…de la puissance économique future de l´empire économique chinois. 

Un face à face où on n´a plus rien à se dire ? Loin de là…on pouvait s´échanger sur les vues de l´avenir économique, de la démocratie…de comment juguler au mieux la crise économique actuelle, etc. Mais chacun sait que l´un a ses tourments de chômage et de déficit public croissant et que autre a des atouts qui ne cessaient de croître dans sa main. La Chine avait acheté les dettes américaines…mais les américains n´ont pas assez d´argent pour s´acheter les bons du trésor chinois. Ainsi, visite de courtoisie et de bonne convenance politique, au-delà de cela, les pays de l´un et l´autre poursuivraient leur chemin réciproque. La Chine, elle a un rendez-vous avec l´histoire, quant aux Etats-Unis…elle deviendra la deuxième puissance mondiale prochainement, si l´Inde entre temps ne lui arrache pas cette place. Oui, le monde va changer, il faut s´y préparer et s´en convenir.Demain c´est le monde asiatique qui va dominer le monde.

Musengeshi Katata

« Muntu wa Bantu, Bantu wa Muntu »

 

Forum Réalisance