Ce qui se passe en Libye ne laisse personne indifférent, même pas les bourses occidentales. Contaminées par la révolte en pays arabes sous pression par la crise économique, les libyens se sont soulevés contre le grand faux révolutionnaire Kadhafi, lequel excédé injurie son peuple publiquement et ordonne à son aviation militaire de bombarder les démonstrations. Fin de piste, monsieur le révolutionnaire ?

La fin d´une révolution qui n´en était pas une

C´est le genre de crise dont on ne se remet pas parce qu´il y a eu trop de morts, trop de mensonges, et trop de précieuse crédibilité politique perdue…Deux grandes villes libyennes dont Benghazi seraient déjà aux mains des révoltés de la "révolution" ainsi que des chars et une réserve considérable d´armes et de munitions. Des pilotes de l´armée libyenne qui se seraient refusés à tirer sur les civiles auraient atterri à Malte pour y demander asile.

La fin d´une révolution truquée et à bout de souffle dans cette lourde crise économique mondiale…où tous les mensonges et truquages viennent à jour et mettent à nu les manquements ouverts des économies touchées. Et maintenant, monsieur Kadhafi ? Autre chose est se déclarer révolutionnaire, autre chose est de l´être réellement ; une révolution qui ne fait rien d´autre qu´asseoir les privilèges de quelques uns, tôt ou tard, ne trompe plus son homme. 40 ans de pouvoir…on ne peut pas dire que Kadhafi n´a pas eu le temps de réfléchir, de faire les réformes ou prendre les options qui auraient ouvert à son peuple une meilleure réalisation. Maintenant que le peuple en a assez, ne reste-t-il que le massacre d´innocents pour justifier ce qu´on n´a jamais fait ? Pénible…Une révolution qui prétendit rendre au peuple sa souveraineté et sa fierté...qui se transformait en son gibet ? Révolution ? Peut-on gouverner contre le peuple ?

Le monde arabe semble s´être sorti de sa somnolence et monte aux barricades en Egypte, en Algérie, en Tunisie, au Jemen…les occidentaux sont surpris de l´ampleur de cette révolte qui risque, au Nord africain et au Moyen-Orient, à mettre à mal l´approvisionnement mondial du pétrole, et bien entendu son prix. Mais, soyons sincères, ces mêmes occidentaux n´avaient pas aidés et entouré les dictateurs du monde arabe d´aide en armes et équipements d´oppression pour mieux entrer en possession de leur pétrole ? On ne doit pas s´étonner de la lourde langue qu´on les occidentaux en ce moment à conjurer Kadhafi…hier encore, comme Mubarak et Ben Ali grands partenaires estimés de l´occident. Eh oui, le monde a bien changé…en tout cas pour Kadhafi c´est bien fini…reste à savoir s´il sortira de son hébétude et reconnaîtra cela ou s´il continuera à massacrer son peuple pour asseoir un pouvoir que plus personne ne voudrait plus dans le monde, même pas les libyens eux-mêmes. L´Afrique a-t-elle enfin commencé sa régénération politico-économique ?

Musengeshi Katata

"Muntu wa Bantu, Bantu wa Muntu"

 

Forum Réalisance