18 août 2011

Jacques Attali a dressé un tableau alarmant de l´Afrique dans son livre

Dans son livre : "Une brève histoire de l’avenir" paru aux éditions Fayard, 2006, ISBN 9782213631301, Jacques Attali, président de « Planetfinance », une organisation non gourvernementale de troisième type spécialisée dans la « micro finance », les « microcrédits » comme moyens de lutte contre la pauvreté de masse (le sous-développement), l´ancien conseiller spécial de François Mitterrand, fondateur de la « banque européenne de reconstruction et développement (BERD) » des pays de l’Europe de l’Est, fait un brillant essai sur l´Etat... [Lire la suite]
21 juillet 2011

A propos de l´échec de la politique de l´aide au développement.

Au moment où l´Afrique australe se voit de nouveau plongée dans une douloureuse détresse due à une sécheresse sans précédent, le livre de l´économiste William Easterly : Le fardeau de l´homme blanc. ISBN 978-2-940427-02-4, dit ceci en substance : "Dans le dernier demi-siècle, les pays riches ont versé 2300 milliards $ d´aide au développement sans réussir á éradiquer la pauvreté. Que s´est-il donc passé ? L´auteur arrive à la conclusion que les mythes de l´aide au développement, et leurs échecs sont dus notamment à l´illusion de... [Lire la suite]
05 juin 2011

Sur la définition d´être africain

Commentaire sur Facebook sur la phrase de Francis Bebey : « Nous avons besoin de nous ressaisir, de nous reprendre en main. Mais il ne faut pas devenir autre chose que des africains » Se définir soi-même par ses besoins et ambitions, ses valeurs socioculturelles, ses défis et ses devoirs envers soi-même, sa société et son histoire ; est-ce la plus grande difficulté de l´africain ? D´accord avec Francis Bebey. Je me demande si c´est facile ou possible d´être un mouton et se faire passer pour un cheval; peut-on être noir et se... [Lire la suite]
06 mai 2011

Egypte : 12 ans de prison pour le ministre de l´intérieur de Moubarak, Habib Al-Adli

La révolution égyptienne ne semble pas lésiner ; Habib Al-Adli, ministre de l´intérieur de Moubarak pendant 20 ans a été condamné à 12 ans de prison ferme. La population égyptienne suit de près le procès fait à Moubarak et ses compagnons du pouvoir ; la condamnation d´Habib Al-Adli a été saluée avec frénésie car il était le plus haï des notables du pouvoir dictatorial déchu. Un vrai bourreau en fonction de ministre de l´intérieur pendant 20 ans Cet homme, disent les égyptiens fut un véritable bourreau qui usa des forces de police... [Lire la suite]
Posté par Musengeshi Kat à 10:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
28 avril 2011

La Chine arrivera-t-elle, dans sa foulée d´industrialisation, à épauler l´Afrique à se développer à son tour ?

Commentaire sur l´article de Pambazuka News 186: La Chine réveillée saura-t-elle un jour éveiller l’Afrique ? de Boubacar Diallo Badiane Ce n´est pas en côtoyant un lion qu´on devient aussi lion ! Quand on entend ces chiffres africains : 80% des réserves mondiales de chrome s’y trouvent concentrées, 90% de platine, 60% de cobalt et de manganèse, 40% de diamant, 37% d’or, etc. En outre, l’Afrique couvre pour 92% les besoins mondiaux en platine, 70% en diamant, 35% en manganèse, 34% en cobalt et 15% en bauxite ; on comprend... [Lire la suite]
23 avril 2011

Sur le jugement que nous portons à Nelson Mandela

Nelson Mandela restera toujours pour nous un grand leader politique, charismatique, digne de notre respect; même si à bien y regarder, un curieux goûts d´amertume nous envahit en sachant que les responsables de l´apatheid n´ont pas été traduits en justice. Le prix de la paix entre noirs et blancs ? Serait-il de même si ces criminels avaientz été noirs ? Oui, amertume parce qu´on a l´impression que les blancs gagnent toujours...même si les noirs sont en majorité et dans leur propre pays ! Ce genre de démocratie est-il...réellement... [Lire la suite]
Posté par Musengeshi Kat à 23:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
18 avril 2011

L´Afrique est-elle prise à cheval entre la vraie et la fausse démocratie ?

Commentaire sur Facebook sur l´invitation de Jean-Napoléon Bondekwe autour de la discussion : « La démocratie est-elle un luxe pour les africains ? » Encore fat-il savoir ce que c´est que la démocratie ! C´est un instrument de gestion politique et économique de la cité; ce n´est pas le but de l´existence ! Mais il faut reconnaître que c´est le meilleur moyen de mieux respecter les enjeux, les droits et les libertés des aspirants à la démocratie et ses résultats sont énormes et satisfaisants. Et cependant, attention, la... [Lire la suite]
13 avril 2011

Explication économique simplifiée du danger économique d´écrasement qui pèse sur l´Afrique dans cette crise

Un danger imminent qui en appelle à plus de croissance et d´efforts économiques de la part des pays africains. L´économie face au manque d´équilibre, à l´équilibre et au surplus d´équilibre Si on part seulement de la théorie de l´équilibre économique classique lequel stipule 1. L´état de manque : sous production et manque (sous développement), accompagné d´importation 2. Celui de satisfaction des besoins par des moyens et instruments accrus de production 3. L´abondance et l´état de surplus caractérisé par un bien-être abondant... [Lire la suite]
12 avril 2011

Derrière la fin forcée du pouvoir de Gbagbo, le problème commun du pouvoir en Afrique ?

Enfin cette mascarade Gbagbo a pris fin. Au-delà du constat douloureux du trop grand amour du pouvoir de la plupart de nos élites africaines auxquels on ne peut les en séparer qu´avec la violence, il est aussi à regretter que bien trop d´africains se soient laissés abuser par le faux discours nationaliste propagé par Gbagbo afin de se maintenir au pouvoir malgré la perte des élections. Maintenant, tournons la page ; il faut repartir vers une réconciliation sociale en guérissant les blessures de toute cette histoire et en replaçant le... [Lire la suite]
08 avril 2011

L´Afrique, la gestion publique rationnelle, l´émancipation culturelle et la démocratie

Commentaire sur Facebook L´Afrique doit se guérir, le plus rapidement que possible, de ses complexes, de ses retards et de sa passivité. Le problème de l´Afrique, mes amis, c´est son bas niveau de rationalisme et d´objectivisme social...en clair l´ignorance et le manque de structures techniques, politiques, économiques de production. Si ces structures existaient et des normes d´amélioration ou de contrôle des résultats escomptés existaient, nous n´aurions pas le marasme actuel. Tout ce qu´on a fait à l´indépendance c´est... [Lire la suite]