02 février 2011

Adieu l´islam des corrompus et des dictateurs, bienvenue à l´islam économique et sociale responsable ?

En Tunisie la révolte a commencé avec Mohamed Buazizi, académicien empêché à monter un stand de légumes pour nourrir sa famille ; exaspéré et à bout de patience, Mohamed Buazizi va se brûler en place publique. En Egypte ce fut Khalid Said torturé à mort par le régime dictatorial d´Osni Mubarak. Depuis, le Jemen, l´Algérie, sont largement parsemés de protestations et de grondements populaires. La Jordanie se précipite à faire des réformes…Le Maghreb est-il sorti de sa somnolence économique ? "Allah, Allah est... [Lire la suite]