12 avril 2011

Derrière la fin forcée du pouvoir de Gbagbo, le problème commun du pouvoir en Afrique ?

Enfin cette mascarade Gbagbo a pris fin. Au-delà du constat douloureux du trop grand amour du pouvoir de la plupart de nos élites africaines auxquels on ne peut les en séparer qu´avec la violence, il est aussi à regretter que bien trop d´africains se soient laissés abuser par le faux discours nationaliste propagé par Gbagbo afin de se maintenir au pouvoir malgré la perte des élections. Maintenant, tournons la page ; il faut repartir vers une réconciliation sociale en guérissant les blessures de toute cette histoire et en replaçant le... [Lire la suite]