Le prince Sarkozy en territoire outre mer :

Démagogie, promesses vides et affabulations ?

« Moins le Blanc est intelligent, plus le Noir lui paraît bête. » 

                                                                         André Gide

Commentaire sur afrioo 24.03.2006

« Pages de l´esclavage et de la colonisation qui ne demandent qu´à être tournée...se tourner vers l´avenir...soutient à une nouvelle politique française en territoires d´outre mer »; tout cela est bien joli, mais qui paiera tout cela, devrait-on demander à monsieur Sarkozy. Pas l´Afrique en tout cas, qu´on se le dise. Les africains doivent savoir que c´est depuis longtemps que nous soutenons et finançons ce système qui nous étouffe: jadis sous la violence avec l´esclavage pendant 400 ans, puis vint 100 ans de colonisation, et aujourd´hui, par les fallacieuses garanties monétaires, par l´achat forcé des excédents de production occidental et par un endettement obligé des plus infamant, nous soutenons les bourreaux de nos femmes,  de nos enfants et de notre avenir. 30 ans a attendu la France réveillée par les troubles de la banlieue en colère pour se rendre compte que ce pays de liberté, égalité, fraternité avait exclus sans le moindre remord ses propres enfants de l´exercice et de l´entretien de leur réalisation, parce qu´ils venaient de banlieues françaises. Aujourd´hui encore les jeunes se révoltent contre le CPE qui leur refusera pendant 2ans tous les droits sociaux reconnus du Droit du Travail pour les jeter en pâture au patronage du kleenex, du prêt à licencier sans autre considération que le bon vouloir du patron. Ajoutez à ce tableau l´endettement galopant de la France: 1065 milliards € qui occasionnent 47 milliards d´intérêts négatifs par an; maintenant, je vous demande: comment monsieur Sarkozy veut payer les promesses qu´il fait généreusement dans les territoires outre mer; s´il ne sait même pas rendre, pendant 30 ans, justice à ceux qui se mouraient devant ses yeux à Paris, en Métropole ? Il n´y a qu´un noir idiot pour se laisser baiser encore une fois; sommes-nous aveugle à ce point? Ou est-ce de l´idiotie congénitale ? Les africains, en tout cas, ont bien compris. Et ceux qui doutent encore feraient mieux d´aller relire l´histoire ; ils en apprendront bien de choses sur ce peuple français qui fit l´esclavage, imposa le code noir de 1685 aux esclaves noirs, massacra à loisir pendant la colonisation et entretien aujourd´hui la honteuse et criminelle francafrique pour soudoyer les élites africaines, fomenter des troubles militaires et des rébellions pour revenir plus tard en pyromane reconverti éteindre le feu soit disant à titre humanitaire. Maintenant, dites-moi; cette France qui se comporte de la sorte, peut-elle être sincère, démocratique, respectueuse de la liberté africaine, de sa souveraineté et de son indépendance ? Pourquoi l´homme noir doit-il toujours accepter d´être pillé, volé, violenté, escroqué ; oui, pourquoi ? Sommes-nous une race maudite? Vouée à être humiliée, fouettée, vendue ou comme aux Etats-Unis à soutenir joyeusement le bas du paillasson social pendant que la race blanche faisait politique et parlait de liberté et de démocratie qu´ils ne concevaient que dans leurs intérêts et leurs privilèges? C´est comme cela qu´il faut juger Sarkozy, qu´il faut juger Bush, qu´il faut juger tous les occidentaux. Car l´histoire nous a appris que c´est une race d´incorrigibles bandits et voyous au respect des droits et de l´intégrité de la race noire. Et qu´ils sont sur ce point incorrigibles. Un homme averti en vaut deux.

Musengeshi Katata

Muntu wa Bantu, Bantu wa Muntu

munkodinkonko@aol.com