06.04.1921 : énoncés de prophétie et début de ministère

Un grand jour pour la race noire

Ce jour-là, un homme noir, un envoyé de Dieu s´est levé pour dire : « Moi, Kimbangu, je suis le fils, l´envoyé de Dieu auprès de vous ». Et devant cet aveu solennel de reconnaissance, du message prophétique et de la portée de cet acte sacré et profond pour toute la race noire et particulièrement pour le peuple du Congo, cette page recueillera et méditera de la prophétie de ce grand homme qui, pour sa foi et ses convictions, sera condamné et emprisonné par l´administration belge pendant 30 ans à la fameuse prison de Kasombo à Lubumbashi du 12.09.1921 au 12.10.1951, date à laquelle il décéda.

Pour cet homme simple et épris de liberté et d´amour pour la race noire, sa souveraineté et son avenir, nous réclamons justice pour tous les sévices auxquels il avaient été injustement et criminellement contraint. Justice, refus de racisme et de discrimination de quelque nature qu´il soit.

Et en ce grand jour où nos prières se tournent vers lui, nous réitérons notre foi et notre indissoluble attachement à ses convictions. Je recommande donc à tous mes lecteurs, à tous les amis de la liberté d´émettre en ce jour en pensée saine, pieuse et libre à l´endroit de toutes leurs propres attentes. Et si tout semble ardu et difficile autour de vous, ou que vous avez l´impression de sombrer dans un monde de jour en jour plus fourbe ou pervers, fermez les yeux et faites un vœu, comme le fit Le grand Kimbangu pendant 30 ans, et dites-vous, comme lui : « Ce qui importe, ce n´est pas ce que les autres font ou ce qu´ils imposent, mais la beauté victorieuse qui a élu domicile en mon âme et qui ne cherche qu´à faire part de sa fraîche et irrésistible lumière. Seigneur de justice, de beauté et d´équité ; je t´adresse ma plus belle, ma plus vive, mais aussi ma plus chaleureuse prière. »

Musengeshi Katata

Muntu wa Bantu, Bantu wa Muntu

munkodinkonko@aol.com