Sur l´article : http://www.africultures.com/index.asp?menu=affiche_article&no=4571 

Le noir est une couleur de noblesse

J´ai lu votre article avec un intérêt particulier, parce que la plupart du temps, lorsque les africains se défendent devant la péjoration, le racisme ou tout simplement le complexe d´infériorité qui a conduit la race blanche à dénigrer la race noire pour ne pas laisser apparaître son désenchantement et ses faiblesses devant elle, ils le font gauchement et plutôt mal. Vous par contre, vous n´avez pas manqué de talent. Notez, le soir, lorsqu´il y a gala, les blancs portent noir; ou encore en comptabilité, des chiffres noirs signifient, au contraire de chiffres rouges, le gain ou la bonne gestion. L´important, à mon avis, n´est pas de former ou de vouloir éduquer l´homme blanc à l´équilibre ou à la sagesse qu´il ne connait pas ou qu´il ne veut pas accepter, parce que tout son monde est fondé sur l´exploitation de la race noire. Mais l´Afrique et l´homme noir où qu´il soit, doivent avoir le courage et la volonté de changer les choses et de se faire respecter autrement qu´en jouant le Bounty, en se taisant ou en acceptant le bas du pavé, comme la race blanche l´entend. Ce jour-là ils se rendront compte de leurs erreurs et changeront peut-être, ou ce sera leur ruine; en tout cas, les noirs ne se laisseront plus faire. Dans n´importe quel domaine. Et croyez-moi, ce jour-là est plus vite arrivé qu´on ne le pense. Ce qui est aujourd´hui cependant sûr et certain, c´est que la race blanche ne comprend démocratie ou liberté que dans ses intérêts personnels. Mais alors on se demande pourquoi elle exige à la race noire ou aux africains de déserter les siens !

Musengeshi Katata.

Muntu wa bantu, Bantu wa Muntu.

munkodinkonko@aol.com